Étrange... Toute la presse italienne annonce le départ de Diego Milito (32 ans) cet hiver. Du Corriere dello Sport à La Gazzetta dello Sport, les publications transalpines sont unanimes : l’Argentin quittera l’Inter Milan en janvier. Elles l’envoient allègrement du côté du Paris SG, de Tottenham voire même de Schalke 04. Pire, elles énumèrent les pistes suivies par les Nerazzurri pour le remplacer, de Claudio Pizarro (rumeur démentie depuis par le Werder Brême) à Marco Borriello (AS Roma) en passant par Eduardo Vargas (Universidad de Chile) et Mauricio Pinilla (Palerme).

Seulement, les médias semblent aller bien trop vite en besogne, si l’on en croit les dires du représentant de l’international albiceleste Fernando Hidalgo, interrogé par Il Corriere dello Sport. « Diego ne partira pas de l’Inter parce qu’il veut revenir à son niveau d’il y a deux ans avec le maillot nerazzurro. L’idée de changer de club en janvier n’a même pas été envisagée. Mais si les choses ne tournaient pas bien, on pourrait envisager des alternatives l’été prochain, tout au plus », a-t-il affirmé, confirmant les intentions déjà affichées par son protégé de vouloir retrouver son meilleur niveau sous la tunique du club lombard.

Alors, qui doit-on croire dans cette affaire ? La question est posée. Les pensionnaires de San Siro ne seraient pas vraiment satisfaits du rendement du Sud-Américain depuis le départ de José Mourinho. Il n’est donc pas impossible qu’ils veuillent s’en séparer pour redonner un coup de fouet à leur attaque lors du mercato d’hiver. Pour autant, ce dernier n’est pas pressé d’aller voir ailleurs, car il jouit à Milan d’un salaire qu’il aura du mal à trouver ailleurs en partant en janvier. Un véritable sac de nœuds donc que ce dossier Diego Milito. Reste désormais à savoir qui saura le démêler...

Dans le même thème :

- PSG : les médias italiens relancent la piste Diego Milito et y croient dur comme fer