« La Juve m’a contacté et nous nous sommes parlés, mais je ne peux rien dire. Je ne sais pas encore où j’irai. C’est un club où n’importe quel bon joueur voudrait jouer. Manchester United ? C’est la même chose. Je dois encore décider. Pour l’instant, je suis en vacances. Vous serez bientôt fixés ». Il y a 6 jours, Adrien Rabiot était obligé de répondre à la presse italienne, qui l’avait retrouvé sur son lieu de vacances. Quelques jours plus tard, l’émission espagnole El Chiringuito assurait qu’un accord avait été trouvé entre les deux parties.

Et à en croire l’information de Tuttosport aujourd’hui, cet accord a été définitivement scellé hier soir, avec un dernier détail définitivement réglé. A savoir la commission de la mère et agent Véronique Rabiot. Le quotidien turinois assure donc que les contours du contrat sont bouclés, avec un salaire de 7 M€ par saison plus des bonus et primes, sur une durée de 5 ans. Toutefois, la Juve refuse de crier encore victoire.

Paratici ne crie pas victoire

D’ailleurs, durant la présentation de Maurizio Sarri ce jeudi matin, une question a été posée sur le cas Rabiot (et Pogba) à Fabio Paratici, directeur sportif de la Vieille Dame. « Pogba et Rabiot sont deux bons joueurs. Pogba est un joueur de United qui nous a tant donné et à qui nous aimons beaucoup. Rabiot est un excellent joueur, nous faisons notre marché comme les autres équipes. Nous prendrons les bonnes décisions pour construire l’équipe sur la demande de l’entraîneur et sur ce que nous voulons ».

Surtout, la Juve sait que le clan Rabiot est capable de changer d’avis et de finalement privilégier une autre offre. C’est pourquoi le club turinois insiste pour lui faire passer au plus vite sa visite médicale. Elle n’a toujours pas été programmée. Dans tous les cas, la Juventus apparaît comme le grand favori à l’heure actuelle et pourrait bien accueillir un nouveau milieu de terrain à coût zéro sur l’indemnité de transfert après Pirlo, Khedira, Can et plus récemment Ramsey.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10