Reparti au Genoa suite au refus de l’Inter Milan de lever son option d’achat, Houssine Kharja attend un signe du mercato. À 28 ans, l’international marocain espère pouvoir revivre une expérience aussi forte que celle qu’il a vécu en Lombardie. Annoncé récemment à la Fiorentina, l’ancien Parisien est revenu pour France Football sur son actualité estivale. Et comment ne pas commencer par la rumeur l’envoyant au Paris Saint-Germain de Leonardo, l’homme qui l’a fait venir chez les Nerazzurri ?

« Je n’ai pas eu de contact direct avec le PSG. S’il y en avait eu, ça aurait été pour moi avec grand plaisir. C’est un club ou j’ai évolué depuis petit, qui a été parmi les meilleurs clubs européens à l’époque. Aujourd’hui, avec les nouveaux investisseurs, un très bon directeur sportif comme Leonardo, les très bonnes recrues qui ont été engagées, ce club a de l’ambition. J’espère qu’il va revenir à haut niveau. (À propos d’un transfert dans la capitale) Il faut demander à Leonardo. Je l’ai juste eu au téléphone pour lui souhaiter bon courage. On n’a jamais évoqué l’éventualité d’un transfert. S’il me cherche, Leo sait où me trouver (rires). »

Si un départ vers la capitale ne semble donc pas d’actualité, même si les Rouge-et-Bleu recherchent des doublures dans l’entrejeu, Kharja avoue qu’un avenir en Ligue 1, ailleurs qu’à Paris, est envisageable. « Tout peut arriver, on ne sait pas. C’est bien que Lille ait été champion, ça change. Il y a de très bons joueurs formés. (…) Mais priorité à l’Italie où ça va bouger après le 15 août. Si je dois partir de Gênes, ça se fera dans les quinze ou dix derniers jours du mois, pas avant. » Patience.