Une énigme. Alors que Gabriel Jesus enchaîne les buts et les prestations de classe avec Manchester City, Gabigol, qui l’épaulait lors de la conquête de l’historique médaille d’or olympique à Rio de Janeiro en 2016, lui cherche toujours la lumière. Au sortir d’une première saison européenne bien terne à l’Inter Milan (1 but en 10 apparitions toutes compétitions confondues), qui l’avait recruté à Santos pour plus de 30 M€ à l’issue des JO, l’attaquant brésilien pensait se relancer grâce à un prêt avec option d’achat à Benfica jusqu’à la fin de la saison.

Seulement, il n’en est rien. Alors que Rui Vitoria tarde toujours à lui accorder sa confiance comme titulaire (4 apparitions toutes compétitions confondues, 2 titularisations dans les coupes nationales, 1 but), l’international auriverde (4 sélections, 2 buts) a vu son agent mettre un premier coup de pression médiatique. Une sortie qui n’a pas eu l’effet escompté. La raison est simple : à en croire le Correio da Manhã, le coach benfiquiste et son staff considèrent que le jeune homme ne fournit pas assez d’efforts aux entraînements.

Déjà du monde sur le coup !

O Jogo confirme que l’ancien pensionnaire de Santos n’entre définitivement pas dans les plans de son technicien, qui compte déjà sur Jonas, Haris Seferovic et Raul Jimenez entre autres pour animer son attaque. Et puisque les quadruples champions du Portugal en titre assument la moitié de son salaire (environ 1,5 M€), ils n’entendent pas conserver un poids mort. Le quotidien sportif portugais assure que le jeune homme a été invité à quitter Lisbonne et à réfléchir à sa carrière par la direction sportive de l’Inter.

Malgré tout, son potentiel lui confère une cote toujours appréciable sur le marché des transferts. O Jogo assure que Cruzeiro, Palmeiras, Flamengo, São Paulo, le PSV Eindhoven, la Fiorentina, le Genoa et l’Udinese se sont déjà manifestés pour récupérer le joueur en prêt lors du premier semestre 2018. La rumeur d’un départ en Chine, au Jiangsu Suning, club partenaire de l’Inter, commence également à circuler dans les colonnes de Record. Le mercato d’hiver de Gabigol s’annonce d’ores et déjà chaud. Sa prochaine destination lui permettra-t-elle de se relancer ?