Le mercato de la Juventus est loin d’être terminé. En termes d’arrivées, les Bianconeri ne devraient plus trop faire de transactions après les arrivées de Gianluigi Buffon, Aaron Ramsey, Danilo, Matthijs de Ligt, Adrien Rabiot ou encore Demiral Merih. En revanche, la Vieille Dame cherche toujours à dégraisser afin d’alléger sa masse salariale. Et en Italie, Paulo Dybala est désigné comme le joueur que la formation piémontaise essaie de vendre à tout prix. Courtisée par Manchester United et Tottenham lors des dernières heures du mercato anglais, la Joya a finalement rebroussé chemin.

La Juve a alors fait passer le message selon lequel elle n’était plus vendeuse. En réalité, c’est surtout un souci de droits d’images qui ont fait capoter les tractations. En clair, les dirigeants turinois étaient plus ou moins parvenus à s’entendre avec les Red Devils et les Spurs. Sauf que Dybala n’était pas spécialement chaud à l’idée de filer en Premier League et la société revendiquant la propriété des droits d’image a posé problème à l’heure de négocier avec les deux écuries anglaises. Rentré à Turin, l’international albiceleste attend désormais de savoir quel sort lui réservera le mercato.

La Juve attend un signe des autres clubs européens

Selon la Gazzetta dello Sport, la Juventus ne désespère pas, même si les solutions s’amenuisent. En gros, seul un départ au Paris Saint-Germain pourrait arranger les Italiens. Et le joueur qui ne serait pas contre l’idée de débarquer du côté de la porte d’Auteuil. Dybala ne semble pas être sur les tablettes des grands d’Espagne ni sur celles du Bayern Munich, il y a donc très peu de chances qu’une offre arrive en provenance des Pyrénées ou de Bavière. A moins que le fameux échange avec l’Intériste Mauro Icardi ne vienne mettre tout le monde d’accord.

A 33 ans, Mario Mandzukic est lui aussi poussé vers la sortie. Le Croate était, à l’instar de Dybala, annoncé dans le viseur de Manchester United. Pas séduit par le challenge proposé par les Mancuniens, le vice-champion du monde 2018 espère toujours convaincre Maurizio Sarri de le garder. Pas sûr qu’il y parvienne, le quotidien transalpin précise en effet qu’un retour au Bayern pourrait être une possibilité. Et si Mandzukic ne bouge pas, les dirigeants bianconeri pourraient alors se rabattre sur Gonzalo Higuain. L’Argentin a l’avantage d’avoir Sarri comme allier, mais il convient de rappeler que la Vieille Dame négociait il y a peu avec l’AS Roma.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10