L’été approche à grands pas et avec lui ses traditionnels soldes. Et pour les clubs amateurs de bonnes affaires, la solution pourrait être de faire son marché du côté de la Juventus de Turin. Minée par une saison ratée dans les grandes largeurs (elle occupe une triste septième place en Serie A et s’est fait éliminer en huitième de finale de l’Europa League par la modeste formation anglaise de Fulham), la Vieille Dame va s’offrir un lifting estival et de nombreux joueurs devraient en pâtir.

Selon le quotidien sportif italien Tuttosport, huit joueurs, et non des moindres, seront remerciés par la direction bianconera. Parmi eux, on trouve par exemple deux internationaux français Jonathan Zebina (31 ans) et David Trezeguet (32 ans). Si le second est pisté aux quatre coins du globe, on ne sait pas encore de quoi sera fait l’avenir du premier (un retour en France sera peut-être à l’étude ?). La défense sera d’ailleurs le secteur le plus touché par ses départs. Fabio Cannavaro (36 ans) et Fabio Grosso (32 ans), achetés l’été dernier, mais aussi Zdenek Grygera (29 ans) risquent en effet d’être invités à quitter le Piémont. Aucune destination n’a été évoquée pour eux. À l’inverse, Christian Poulsen (30 ans) rebondira sans doute en Turquie, où Fenerbahçe l’apprécie.

Enfin, les cas les plus étonnants concernent Paolo de Ceglie (23 ans) et Sebastian Giovinco (23 ans). Annoncés comme deux grandes promesses du club (ils sont tous deux internationaux espoirs), ils ne se sont jamais véritablement imposés à l’Olimpico face à la rude concurrence qui y régnait. Lasse d’attendre leur éclosion, la Juventus de Turin les laissera grandir ailleurs, très probablement sous forme de prêts. De nombreux clubs italiens (on parle de la Sampdoria de Gênes, de Palerme et du Genoa) seraient d’ailleurs preneurs.

Au sortir d’un exercice désastreux, la Juventus de Turin se verra sans doute dans l’obligation de brader tous ces éléments indésirables. L’occasion est belle pour les clubs intéressés de se pencher sur le supermarché que tiendront les dirigeants turinois durant l’été. Avis aux amateurs de jolis coups.

Dans le même thème :

- Corinthians : l’affaire Trezeguet loin d’être dans la poche