C’est la chute libre pour le Toulouse Football Club. Dix-septièmes au classement du championnat de France de Ligue 1, les Pitchounes flirtent plus que dangereusement avec la zone rouge, eux qui ne disposent plus que d’un petit point d’avance sur le premier relégable, le Stade Malherbe de Caen. N’ayant plus connu la victoire depuis le 2 décembre, le Téfécé est dans le dur, à l’image de son buteur Wissam Ben Yedder.

Auteur d’un début de saison fracassant et annoncé aux portes de l’équipe de France par certains observateurs, l’attaquent de poche est en panne sèche. Sa septième et dernière réalisation en L1 date en effet du 8 novembre dernier, preuve d’un véritable malaise chez le Franco-tunisien de 24 ans, sous contrat jusqu’en 2017 avec la formation du Sud-Ouest. Un joueur qui, cet hiver, a reçu quelques sollicitations assez étranges.

En effet, selon L’Équipe, c’est une proposition émanant du Qatar qui est venue à la table des négociations, offre refusée par le principal intéressé. Reste que, à l’été, un départ semble inéluctable pour WBY. Mais pour aller où ? Toujours selon le quotidien national, le Milan AC, l’AS Roma et des clubs anglais continuent à suivre de près les prestations de l’avant-centre toulousain. À lui de retrouver son mojo, s’il veut que les intérêts se transforment en propositions concrètes...