Et de 20 ! Kévin Malcuit (27 ans) a été le 20e joueur de l’effectif de Naples à démarrer en Serie A cette saison. Aligné d’entrée contre Parme (3-0, 6e journée), le latéral droit, arrivé de Lille cet été, n’a d’ailleurs pas manqué ses débuts. La presse italienne a salué sa première prestation sous le maillot napolitain. Le Corriere dello Sport lui a ainsi attribué un 6,5/10. « Quel début ! Dans tous les compartiments. Rapide, solide athlétiquement et sûr. Il a également placé une paire de centres intéressants », peut-on lire.

La Gazzetta dello Sport a également été impressionné par les premiers pas de l’ancien Stéphanois. « Intéressants débuts de Malcuit à droite, doté d’une belle qualité de centre. Une solution en plus sur l’aile droite. Malcuit a pris le dessus sur Di Gaudio, rendant vaines les courses de ce dernier », a commenté le quotidien au papier rose, le créditant également d’un 6,5/10. Il Mattino, journal de Naples, a lui été plus généreux, en lui offrant un 7/10.

Ancelotti a apprécié

« Débuts positifs pour le latéral français, surtout sur le plan offensif », a résumé le quotidien avant de poursuivre. « Bonne première. Il court, il centre, participe au jeu et avec sa chevelure fluo, il est une excellente alternative à la lumière artificielle des projecteurs. Il n’a pas eu grand-chose à faire défensivement, parce que les offensives de Parme ont pratiquement été inexistantes. Il a prouvé qu’il avait de la personnalité ». Carlo Ancelotti, lui aussi, a apprécié les débuts de son défenseur.

« Il a montré ses qualités. Il est rapide et bon en un contre un, mais il doit encore s’habituer au travail avec trois centraux. J’ai confiance en lui, il y arrivera avec son travail quotidien, qu’il fait très bien sur le terrain », a lâché Carletto en conférence de presse d’après-match, relayé par Il Mattino. Kévin Malcuit n’a pas manqué son premier test. À lui de confirmer pour s’imposer dans la durée dans le onze napolitain et, pourquoi pas, rêver en Bleu.