L’Inter Milan se prépare à une révolution. Le nouveau propriétaire Erick Thohir le clame haut et fort depuis son arrivée à la tête du club, et nul doute que dans ce sens, le mercato estival sera déterminant. Depuis plusieurs mois déjà, les médias transalpins spéculent sur l’identité des joueurs qui pourraient rejoindre les Nerazzurri. Mais ils sont moins nombreux à se soucier du sort de certains cadres, membres inamovibles de l’Inter du triplé en 2010, qui arrivent au terme de leurs contrats.

Parmi eux, on retrouve une légende, Javier Zanetti, le seul pour lequel l’avenir apparaît limpide à cette heure. Thohir l’avait déjà annoncé, il l’a répété hier, l’Argentin sera dirigeant, et pourrait même intégrer l’organigramme du club dès la saison prochaine. Mais derrière, pour les Esteban Cambiasso, Walter Samuel et Diego Milito, c’est toujours le flou. Une seule certitude demeure : l’Inter ne les prolongera pas tous. La question de savoir qui bénéficiera d’une rallonge reste donc entière.

Pour la Gazzetta dello Sport, c’est le premier nommé, plus jeune membre du trio (il fêtera ses 34 ans en août), qui tiendrait la corde à ce sujet. Pour Walter Samuel, l’affaire apparaît plus compliquée. Déjà prolongé in extremis l’été dernier, le central est promis au départ et à un retour en Argentine, où le Racing serait disposé à lui offrir un dernier challenge. Le Racing, un club qui est également en contact avec Diego Milito, lequel a déjà refusé une proposition de l’Inter, qui par la voix de Thohir, a fait savoir qu’elle pourrait revenir à la charge. Parce que oui, une proposition d’extension de la part du club ne fera pas tout : encore faudra-t-il que le ou les joueurs qui en bénéficieront acceptent une réduction de salaire. Oui, l’avenir est incertain, pour les vieilles gloires de l’Inter.