Mohamed Lamine Sissoko (26 ans, Juventus, milieu)

Passé par Valence, Liverpool et la Juventus Turin, Momo Sissoko connaît jusque-là une carrière pleine, sur le papier tout du moins. Car en réalité, les choses sont beaucoup plus compliquées. S’il a effectivement connu des clubs prestigieux, le milieu de terrain n’a jamais vraiment fait office de titulaire indiscutable que ce soit sur les bords de la Mersey ou dans le Piémont. Aujourd’hui au pied du mur, l’international malien ne fait plus partie des plans bianconeri. Du coup, son départ semble inéluctable. Encore faut-il désormais trouver preneur. Un temps intéressé, l’OM n’est plus sur ses traces. Le Real Madrid a coché son nom, mais il ne fait pas office de priorité absolu chez les Merengue. Alors, la porte est ouverte à un troisième club, reste à s’engouffrer dans la brèche.

Socratis Papastathopoulos (23 ans, Genoa, défenseur)

Recruté l’été dernier contre 5 M€, Socratis Papastathopoulos n’a disputé que 7 matches sous le maillot du Milan AC. Le calcul est vite fait, cela fait très cher la minute passée sur le terrain ! Loin d’avoir convaincu au sein du club lombard, le défenseur central ne sera pas conservé par les Rossoneri. Renvoyé au Genoa en attendant que sa situation se décante, l’interntional grec va devoir profiter de l’intersaison pour relancer une carrière qui bat de l’aile après une saison loupée. Quelles sont les possibilités qui s’offrent à lui ? L’Olympique Lyonnais est venu aux renseignements ces dernières semaines, mais le Werder Brême s’est également positionné. Les Gones se lanceront-ils dans une surenchère pour mettre à mal la concurrence ? Les finances rhodaniennes ne plaident pas en faveur de cette hypothèse.

Houssine Kharja (28 ans, Genoa, milieu)

Houssine Kharja vit aussi un été studieux. Auteur de six bons mois sous le maillot de l’Inter Milan, le milieu de terrain a en partie convaincu les sceptiques qu’il avait le niveau pour évoluer chez les Nerazzurri. Mais pour l’heure, rien n’indique clairement que les hommes de Massimo Moratti décideront de conserver l’international marocain. En tout cas, son agent n’hésite pas à prendre la parole pour convaincre la direction interiste : « J’espère de tout mon cœur que l’Inter le recrute. Il y a des signes en ce sens, et je ne crois pas qu’il y ait de problèmes. Le joueur se sent bien à Milan donc pour lui changer d’air serait une déception ». Naples serait déjà sur les rangs si jamais l’Inter ne se décidait pas à sortir le chéquier sur ce dossier.

Andrea Caracciolo (29 ans, Brescia, attaquant)

S’il n’est pas le plus connu des joueurs cités dans notre premier volet des bonnes affaires du Calcio, Andrea Caracciolo n’en demeure pas moins très courtisé. Il faut dire que la relégation de Brescia en Serie B devrait faciliter les transactions. Loin de vouloir évoluer en deuxième division, le buteur compte bien profiter de l’été pour s’en aller. Mais qu’on se le dise, l’attaquant sait ce qu’il désire et ne compte pas accepter n’importe quel challenge. Rendez-vous compte, il a ainsi mis son véto à un départ pour le Dynamo Kiev, malgré un salaire alléchant et la perspective de disputer la Ligue des Champions. Son objectif est clair : rester dans un championnat à la visibilité certaine. Naples serait sur les rangs.

Dans le même thème :

- Liga : les bonnes affaires du mercato estival (4/4)