Rennes : le PSG veut proposer des joueurs pour recruter Eduardo Camavinga

Courtisan déclaré du jeune milieu de terrain, le club de la capitale sait que ce dossier lui coûtera cher. Alors il espère faire baisser la note en envoyant plusieurs éléments en Bretagne.

Eduardo Camavinga tout sourire avec le Stade Rennais
Eduardo Camavinga tout sourire avec le Stade Rennais ©Maxppp
La suite après cette publicité

Pépite du Stade Rennais, Eduardo Camavinga risque de plier bagage dès cet été. Régulièrement annoncé dans le viseur du Real Madrid, le milieu de terrain de 18 ans plaît également au Paris Saint-Germain. Lié au SRFC jusqu’en 2022, l’international tricolore (3 sélections, 1 but) n’a toujours pas prolongé et pourrait donc contraindre son club de le vendre au prochain mercato.

Mais recruter Camavinga coûtera cher. Des montants compris entre 50 M€ et 60 M€ ont souvent été évoqués. Mais en ces temps de crise financière, les courtisans du jeune Rennais chercheront à tout prix à faire baisser la note. Autre courtisan du joueur, le Bayern Munich est bien intéressé par ce profil, mais L’Équipe révèle que le champion d’Allemagne ne voudrait pas mettre plus de 25 M€ sur le Rennais.

Objectif : faire baisser la note

Une somme qui sera sans doute jugée trop insuffisante par les Rouge-et-Noir conscients de la situation contractuelle de leur protégé, mais désireux tout de même de réaliser une belle vente en cas de départ l’été prochain. Côté parisien, c’est une tactique différente de celle du Bayern qui aurait été choisie. Le quotidien sportif indique en effet que le PSG envisage de proposer des joueurs pour faire baisser la part du fixe qui sera payé aux Bretons.

Reste maintenant à savoir quels Franciliens pourraient être inclus dans ce deal. Aujourd’hui, difficile de voir des éléments du groupe parisien (presque tous internationaux et habitués à jouer la Ligue des Champions par exemple) accepter de quitter la capitale pour rejoindre une formation moins huppée. À moins que Leonardo pense à des jeunes prometteurs capables de s’épanouir au Roazhon Park. Une chose est sûre : Paris sait que Rennes risque de devoir étoffer son entrejeu si Camavinga et Nzonzi s’en vont.

Plus d'infos

Commentaires