Troyes : Adil Rami n'est pas encore prêt

Adil Rami lors de son premier entraînement avec l'ESTAC
Adil Rami lors de son premier entraînement avec l'ESTAC ©Maxppp

Libre de tout contrat depuis son départ du Boavista Porto, Adil Rami, passé par Lille et l'Olympique de Marseille, a effectué son grand retour en Ligue 1 en s'engageant avec Troyes dans les dernières heures du mercato estival. Pour l'heure, le défenseur international français (36 sélections, 1 but) n'a pas disputé la moindre minute avec le promu troyen, 13ème de Ligue 1 après six journées. Alors que l'ESTAC défiera l'Olympique Lyonnais, ce mercredi, son entraîneur, Laurent Battles a expliqué, en conférence de presse, que le champion du monde 2018 était encore trop juste pour débuter avec le groupe.

La suite après cette publicité

«Quand il est arrivé, on avait basé (ndlr : ses débuts) sur le match de Nantes. On verra ce qui se passera mais il lui faut un peu de temps. Tout le monde est impatient de le voir parce qu'il a un statut, une communication, mais c'est un joueur de foot avant tout et un joueur de foot doit être prêt à jouer avec ses qualités, sans arrière-pensées et ne pas se dire je suis à 50, 60 ou 70 %». Par ailleurs, Rami pourrait connaître ses grands débuts à l'occasion de la neuvième journée et d'un déplacement sur la pelouse du FC Nantes. Un objectif confirmé par son coach : «aujourd'hui (lundi), j'ai parlé avec lui. À partir du moment où il rentrera, il sera prêt. Il sera bon ou pas bon, mais il sera prêt. Là, ce n'est pas encore le cas. Il sera sûrement dans le groupe pour le match de Nantes et il fera partie de l'équipe réserve et il jouera un match en entier, c'est sûr.» Pour l'ancien Marseillais, il faudra donc patienter jusqu'à début octobre pour espérer fouler les pelouses de L1.

Plus d'infos

Commentaires