Bundesliga : Christopher Nkunku et Leipzig renversent Mönchengladbach

Christopher Nkunku a lancé la révolte de Leipzig contre Gladbach
Christopher Nkunku a lancé la révolte de Leipzig contre Gladbach ©Maxppp

S'il eut été un choc en début de saison, le match opposant le RB Leipzig (2e) au Borussia Monchengladbach (8e) mettait cet après-midi, pour le compte de la 23e journée de Bundesliga, aux prises deux équipes aux trajectoires opposées. D'un côté des Taureaux Rouges sur les traces du Bayern et qui en cas de 5e succès consécutif pouvaient recoller à deux points de l'ogre munichois et de l'autre des Borussen qui restaient sur 4 matches sans succès (2 nuls, 2 défaites) et qui pointaient à neuf longueurs de Francfort, actuel détenteur du dernier ticket pour la C1. En Saxe, la logique n'a d'abord pas été respectée. Dayot Upamecano a concédé un penalty dès la 5e minute, transformé par Jonas Hofmann (0-1, 6e). Et les Poulains s'en sont ensuite remis à Marcus Thuram pour doubler la mise... de la poitrine. Le Français est venu dévier une tête de Breel Embolo devant... Dayot Upamecano (0-2, 19e).

La suite après cette publicité

Entré à la pause, à la place de Marcel Sabitzer, Alexander Sorloth a ensuite cru réduire l'écart, mais une main et la VAR l'ont privé de son 2e but de la saison (51e). Leipzig a tout de même fini par trouver la faille six minutes plus tard, lorsque Christopher Nkunku est venu couper le centre de Marcel Halstenberg devant le but (1-2, 57e). Le RB parvenait à égaliser par Yussuf Poulsen, habile depuis l'extérieur de la surface sur un service de Dani Olmo (2-2, 66e). On ne donnait désormais plus cher de la peau des troupes de Marco Rose, parvenu a déstabiliser tout son groupe en annonçant son départ à Dortmund l'été prochain. Et ce qui devait arriva... tardivement ! Christopher Nkunku déposait un centre de la dernière chance vers le second poteau, où Alexander Sorloth survolait son vis à vis et trompait Sommer de la tête (3-2, 90e+3). Alors que le Bayern reçoit Dortmund le weekend prochain, le RB Leipzig, deux points derrière Munich, reste plus que jamais dans la course au titre. Gladbach sombre en silence.

Le classement de Bundesliga après 23 journées.

Plus d'infos

Commentaires