Yohan Cabaye lève le voile sur ses fonctions et la place des jeunes au PSG

Intronisé coordinateur sportif du centre de formation et de préformation du Paris SG cet été, Yohan Cabaye a évoqué ses premiers pas et son projet pour la jeunesse parisienne

Yohan Cabaye coordinateur sportif du centre de formation et de préformation du PSG
Yohan Cabaye coordinateur sportif du centre de formation et de préformation du PSG ©Maxppp

Joueur du Paris SG entre janvier 2014 et juin 2015, Yohan Cabaye, tout frais retraité des terrains à 35 ans, a fait son retour au sein du club de la capitale cet été. L'ancien milieu de terrain a endossé le costume de coordinateur sportif du centre de formation et de préformation rouge-et-bleu. Très discret sur la scène médiatique jusqu'ici, l'ex-international tricolore (48 sélections, 4 réalisations) a donné sa première interview depuis sa prise de fonctions à France Bleu Paris. «C'est vrai que j'ai annoncé la fin de ma carrière en février dernier. Et quelques jours ou quelques semaines après, j'ai reçu un appel de Leonardo qui demandait à me rencontrer pour me proposer le projet. J'ai été très content de la proposition, on s'est vu et on s'est mis d'accord très rapidement parce que mon but était de rester impliqué dans le monde du foot», a-t-il expliqué.

La suite après cette publicité

Son rôle est clair : mettre du lien et du liant entre les professionnels et l'académie. «Comme le nom du poste l'indique, je m'occupe en priorité de la partie sportive : la relation avec les coaches et les joueurs pour les effectifs le week-end, faire le lien entre la direction sportive chez les professionnels et chez nous, au centre de formation, définir et mettre en place un recrutement avec le responsable du recrutement et avec la direction sportive sur les jeunes joueurs qu’on souhaite toucher… Et aussi garantir un gros lien avec les familles. Parce que pour moi, elles sont parties prenantes du projet du joueur. C'est important d'avoir un socle familial solide. Je m'attache donc à essayer de garder un lien très, très proche avec les parents qui souhaitent échanger», a-t-il détaillé, étant prêt à assumer des décisions parfois difficile et affichant clairement ses objectifs et ceux du club.

Un objectif clair, une méthode humaine

«Aujourd'hui, on est tous dirigés par une mission commune : sortir le plus de joueurs possible du centre de formation. L’objectif, en priorité, c'est de les sortir au Paris Saint-Germain. Ça, c'est sûr. Et à partir du moment où on n'oublie pas que le cœur du projet, c'est le joueur, je pense qu'on peut faire de très, très bonnes choses tous ensemble. Il y a vraiment des staffs de très grande qualité, avec une grande expérience. Et moi, je suis là aussi pour amener mon expérience. Mais comme je l'ai dit, c'est le rapport humain qui est au centre, et aussi de savoir tirer le meilleur de toutes les personnes, avec tous les mêmes valeurs. Et ça, c'est pour moi très, très important», a-t-il manifesté. Et à la question de savoir s'il y a de la place pour les jeunes au PSG, sa réponse a été claire.

«Mais au PSG, oui, c'est possible. C'est possible. On a toujours tendance à dire que les portes sont fermées, qu'il n'y a pas d'issue au club pour les jeunes. Mais je pars du principe que la vérité sort du terrain. Le joueur qui sera bon sur le terrain, il aura toujours les opportunités pour pouvoir s'exprimer. Et en tout cas, la formation au Paris Saint-Germain est vraiment de très grande qualité. Je pense qu'on peut le voir. Et surtout, il y a eu beaucoup de jeunes qui ont été intégrés [au groupe professionnel] au début de la saison, donc je pense que c'est un signe aussi des ambitions du club par rapport à la formation», a-t-il conclu. Le message est clairement passé.

Plus d'infos

Commentaires