Ligue 1 : service minimum et retour sur le podium pour Monaco contre Reims

Menacé par la victoire de Lyon contre Lorient (4-1), Monaco avait un besoin urgent de résultat ce dimanche face à Reims. Sans forcément briller, les joueurs de Niko Kovac ont assuré l'essentiel en s'imposant 1-0.

Niko Kovac, l'entraîneur de l'AS Monaco
Niko Kovac, l'entraîneur de l'AS Monaco ©Maxppp

Suite à la large victoire de l'Olympique Lyonnais hier contre le FC Lorient (4-1), l'AS Monaco voit sa place en Ligue des Champions être remise en cause. Redescendu à la quatrième place, le club asémiste devait s'imposer pour retrouver le podium. Opposé au Stade de Reims (13e) pour le compte de la 36e journée, le club coaché par Niko Kovac se présentait avec des ambitions au Stade Auguste-Delaune contre des Champenois déjà maintenus. Pour ce match, les Rémois s'organisaient dans un 4-3-3 avec Rajkovic dans les buts derrière Foket, Faes, Abdelhamid et Konan. Munesti et Chavalerin accompagnaient Cassama dans l'entrejeu tandis que Mbuku, Dia et Cafaro formaient le trio offensif. Monaco optait pour un 3-4-1-2 avec Lecomte dans les cages derrière Disasi, Maripan et Badiashile. Aguilar et Henrique prenaient les ailes tandis que Tchouaméni et Fofana composaient le double pivot. Volland et Ben Yedder étaient soutenus par Matazo.

La suite après cette publicité

Comme attendu, c'est bien Monaco qui prenait le contrôle du ballon dès les premières minutes et essayait de construire patiemment. Cela débouchait sur une percée de Caio Henrique qui était contré dans son couloir gauche (8e). Actif, le Brésilien offrait pas mal de solutions à son équipe. Le pressing monégasque était intense et Kevin Volland obligeait Predrag Rajkovic à dégager en catastrophe (11e). Trouvé sur la gauche de la surface, Caio Henrique déviait ensuite de la tête vers le but rémois, mais le gardien serbe s'interposait (13e). Finalement, le temps fort de l'AS Monaco était récompensé par un but. Sur la droite de la surface, Wissam Ben Yedder était trouvé par Eliot Matazo. Le Français fixait Yunis Abdelhamid, passait le ballon entre les jambes de l'international marocain et redonnait au second poteau pour le jeune milieu belge qui ouvrait le score (1-0, 20e). L'AS Monaco prenait l'avantage au tableau d'affichage et essayait de maintenir son rythme de croisière.

Monaco a résisté au temps fort rémois

Sur une action assez similaire au but, Wissam Ben Yedder écartait encore sur la gauche Eliot Matazo. Le jeune monégasque se jouait de Predrag Rajkovic d'un crochet avant de manquer sa frappe (25e). Malmené, Reims répondait enfin quelques secondes plus tard. Boulaye Dia se jouait de Guillermo Maripan et se distinguait d'une frappe puissante, mais heureusement pour Monaco, Benjamin Lecomte veillait au grain (28e). Reims allait mieux et Nathanaël Mbuku trouvait de nouveau Boulaye Dia dans la surface. L'international sénégalais voyait cette fois son tir être repoussé par Benoît Badiashile (35e). Monaco reculait un peu, mais obtenait un penalty, mais celui-ci était déjugé par l'arbitrage vidéo (45e +2). Après la mi-temps, Reims revenait avec de bien meilleures intentions. Sur coup franc, Mathieu Cafaro trouvait Yunis Abdelhamid. Ce dernier remisait pour Xavier Chavalerin qui voyait sa volée contrée (50e). Moreto Cassama s'essayait ensuite à la frappe, mais ça passait à gauche du but (56e).

La pression se faisait de plus en plus importante sur le but de Benjamin Lecomte. Lancé sur la gauche, Ghislain Konan centrait au deuxième poteau, mais Wout Faes ne cadrait pas sa tête (57e). De moins en moins tranchant, Monaco se faisait peur, car un but rémois pouvait tout changer. Néanmoins le rythme retombait. Sidibé et Martins rentraient pour Monaco tandis que Kutesa et Flips apportaient de la fraîcheur à Reims (65e). Monaco retrouvait peu à peu en maîtrise et combinait davantage. Aurélien Tchouaméni déclenchait notamment une frappe qui ne trouvait pas le cadre (69e). Gelson Martins déclenchait à son tour un tir mais le ballon était dévié (76e). Kevin Vollland manquait ensuite sa déviation pour Gelson Martins et Thomas Foket sauvait les Rémois de peu (79e). Malgré quelques incursions rémoises peu dangereuses, Monaco tenait bon. Youssouf Fofana passait même tout proche de marquer (90e +1). Finalement le score en restait là. L'AS Monaco s'impose 1-0 et retrouve sa place sur le podium de Ligue 1 avec un point d'avance sur l'Olympique Lyonnais.

Le classement de la Ligue 1

Plus d'infos

Commentaires