L'absence du patron Kylian Mbappé fait mal au PSG

Indisponible depuis la demi-finale aller de Ligue des Champions contre Manchester City, le numéro 7 du PSG a cruellement manqué aux siens.

Kylian Mbappé et Mauricio Pochettino à l'entraînement
Kylian Mbappé et Mauricio Pochettino à l'entraînement ©Maxppp
La suite après cette publicité

Le timing ne passe pas inaperçu. Quelques jours seulement après son élimination en demi-finale de Ligue des Champions par Manchester City et avant d'aborder un nouveau week-end crucial dans la lutte pour le titre en Ligue 1, le Paris Saint-Germain a choisi d'annoncer la prolongation de Neymar jusqu'en 2025. Blinder le meilleur joueur de son effectif, un joli coup. Sauf que dans cette fin de saison, le taulier ce n'est pas Neymar.

Inoffensif face à City, l'Auriverde était attendu au tournant contre Rennes. Mais encore une fois, il a déçu. Physiquement pas au niveau, le Brésilien a fait très peu de différences en un contre un. Trop lent et pas vraiment "prêt à mourir" sur le terrain comme il l'avait annoncé juste avant le duel face aux Citizens, l'ancien Blaugrana est peut-être victime d'une saison au calendrier plus que chargé, mais au jeu des comparaisons de bilans avec Kylian Mbappé, c'est le jour et la nuit.

Neymar ne carbure pas comme Mbappé

Depuis le retour de la trêve internationale, le natif de Bondy est tout simplement le patron du PSG. Auteur de 7 buts et 1 passe décisive, le champion du monde 2018 est l'atout numéro un d'un PSG obligé de cravacher derrière Lille en championnat. Une envie de tout arracher qui avait d'ailleurs été très remarquée à l'occasion de la fin de match de folie contre Saint-Étienne au Parc des Princes (3-2).

Et Neymar ? Entré en cours de match contre l'OL après une blessure à l'adducteur, le Brésilien s'est fait expulser contre Lille, avant de rater deux matches et de signer 2 buts et 1 assists contre Lens et Rennes. À l'heure où l'Auriverde peine à faire des différences dans le money time, le parallèle avec Mbappé est criant. Cependant, pas question de parler de Mbappé-dépendance pour Mauricio Pochettino.

«On n'a pas été meilleur que Rennes. C'est la réalité, au-delà de l'attitude ou de la qualité. Aujourd'hui (dimanche), sur ce qu'on a vu durant 90 minutes, on n'a pas mérité les trois points. Il faut clairement le dire. Rennes a été une équipe qui a bien joué au football, qui a eu un rythme très élevé. C'est l'une des explications de notre défaite. On ne va pas commencer à se dire si Kylian (Mbappé) nous manquait ou non. On connaît tous son importance. Si on veut être champion, il faut gagner ce genre de match. Mais aujourd'hui (dimanche), on n'a rien fait pour le gagner. C'est la clé». Reste que Paris espère plus que jamais pouvoir compter sur son attaquant pour les deux dernières rencontres de L1 et la fin du parcours en Coupe de France.

Plus d'infos

Commentaires