OM-OL : Rudi Garcia la joue discrète

La saison passée au Vélodrome, l'OL était tombé sur un OM bouillant et très remonté contre son ancien entraîneur, passé chez l'adversaire, Rudi Garcia. Pour éviter qu'un tel scénario se reproduise, le coach de l'OL a tout fait pour ne pas mentionner l'OM durant sa conférence de presse et ne pas donner de grain à moudre à ses ex-joueurs.

Rudi Garcia tout sourire après la victoire lyonnaise en Ligue des Champions face à la Juventus
Rudi Garcia tout sourire après la victoire lyonnaise en Ligue des Champions face à la Juventus ©Maxppp
La suite après cette publicité

Bouillant l'Olympico ? Du côté de l'Olympique Lyonnais, on s'est en tout cas chargé de le refroidir avec efficacité au cours des conférences de presse du jour. Déjà bien aidés par l'absence de public à l'Orange Vélodrome, Houssem Aouar et Rudi Garcia se sont chargés d'alléger au maximum l'atmosphère. D'abord en se calant sur l'horaire de la conférence de presse de l'OM pour éviter d'être interrogés sur des déclarations effectuées dans le camp adverse (et vice-versa), puis en se contentant du minimum pour évoquer l'autre Olympique. Ça, c'est surtout Rudi Garcia qui s'y est employé, lui qui avait clairement été la source de motivation la saison passée pour des Marseillais déchaînés, et plus particulièrement Dimitri Payet.

À la première question sur la rivalité entre les deux clubs, Rudi Garcia a donné le ton : « nous, peu importe qui on joue, on veut continuer à gagner. C'est une course d'endurance, à 4 devant. Il faut être l'équipe qui gagne le plus de matches. Il n'en reste pas moins qu'il s'agit de deux des meilleurs clubs français et donc c'est toujours une affiche. » Relancé sur l'OM, Garcia a encore bifurqué sur son Olympique. « Ce que je veux, c'est que l'OL soit au meilleur niveau. On a bien réagi à Brest. Il le fallait. C'est un deuxième match à l'extérieur consécutif mais on se comporte bien à l'extérieur. Il faut aussi s'appuyer sur ce qu'on sait bien faire à l'extérieur. »

L'OL a un plan clair

Rebelote lorsque lui sont demandées les forces de l'OM. « Ce qui compte, ce sont surtout les forces de l'OL, qu'on soit à 100 %. Il faut avoir de la motivation mais surtout une réflexion sur le match. Il faudra être continu sur ce match, dans tous les domaines », a exposé Rudi Garcia, qui aura même tout fait pour ne pas dire « OM » ou « Marseille ». Quelques minutes auparavant, Houssem Aouar avait lui expliqué que « c'est un match qu'on aime jouer. C'est un des plus grands matches de notre championnat, avec beaucoup d'adversité. »

Sûr de ses forces en tant que dauphin du LOSC au classement de Ligue 1, l'OL arrive avec des certitudes à Marseille. « On sait ce qu'on veut faire là-bas », a assuré Houssem Aouar. Rudi Garcia a, de son côté, donné les pistes pour continuer à engranger des points, même à l'extérieur ce dimanche. « Qu'on continue à avoir des occasions et on marquera des buts. Qu'on retrouve une concentration dans l'organisation défensive et une implication défensive à tous les niveaux et tous les moments. » Muni de cette recette, l'OL compte bien réussir sa bouillabaisse dimanche.

Plus d'infos

Commentaires