OM : Florian Thauvin exhorte ses coéquipiers à la révolte en Ligue des Champions

Très remonté en conférence de presse à la veille de la réception du FC Porto, Florian Thauvin veut voir un autre état d'esprit sous peine d'être une nouvelle fois la risée de l'Europe.

Florian Thauvin avec le maillot marseillais
Florian Thauvin avec le maillot marseillais ©Maxppp
La suite après cette publicité

Trois défaites, aucun point et aucun but marqué, pour le moment le retour de l'OM en Ligue des Champions ne se passe pas du tout comme prévu. Il s'agit désormais de rectifier le tir et sauver ce qui peut encore l'être avec la réception de Porto demain soir (à suivre en live commenté sur FM) dans un Vélodrome qui sonnera creux une nouvelle fois. C'est peu ou prou le discours offensif qu'a tenu Florian Thauvin en conférence de presse d'avant match. L'ailier exhorte ses coéquipiers à avoir un peu de fierté dans cette compétition.

«Il faudra faire beaucoup mieux que ce qu’on a fait jusqu’à présent. Il reste beaucoup de points à prendre. Tant que c’est jouable, on fera le maximum. Gagner ou perdre c’est une chose, mais il faudra montrer un autre visage. Il faudra un sursaut d’orgueil », prévient le joueur de 27 ans, qui n'a pas complètement retrouvé toutes ses sensations sur le terrain après une saison blanche. Il estime que même si son équipe éprouve des difficultés, cela ne lui empêche pas d'avoir un minimum de fierté.

Thauvin est remonté

Selon lui, ces défaites à répétition en Ligue des Champions ne sont pas acceptables et cette série doit prendre fin dès demain soir face aux Portugais. «C’est difficile en tant que compétiteur d’enchaîner les défaites. C’est le haut niveau. Il faut tirer des conclusions des matches précédents. On doit faire beaucoup mieux dans l’attitude, se battre. On ne peut pas accepter d’avoir trois défaites de suite. Ce n’est pas normal d’afficher cet état d’esprit», assure un Thauvin remonté.

«Il faut avoir un peu d’ego, se regarder dans un miroir et se dire qu’on ne peut pas accepter ça, même si on n'a plus rien à jouer. Il faut être fier de ce qu’on donne sur le terrain, mais ce n’est pas le cas aujourd’hui. J’ai du mal à l’assumer, j’ai un sentiment de honte. Quand on joue à l’OM, on ne peut pas accepter ça. En tant que premier supporter, je ne l’accepte pas et nous devons faire mieux. » C'est désormais à Thauvin et ses coéquipiers de montrer un tout autre visage sur le terrain.

Plus d'infos

Commentaires