Juventus : Hamza Rafia, l'ancien de l'OL, prend son envol

Parti de l'Olympique Lyonnais à l'été 2019, Hamza Rafia commence sérieusement à faire parler de lui du côté de la Juventus.

Hamza Rafia, avec le maillot de la Juventus
Hamza Rafia, avec le maillot de la Juventus ©Maxppp

L'homme en plus. Voilà comment les suiveurs de la Juventus U23 en Serie C considère Hamza Rafia (21 ans) depuis le début de la saison. Sous les ordres de Lamberto Zauli, ancien meneur de jeu comme lui, le jeune homme brille. Il est tout simplement le meilleur passeur de son équipe, avec 6 offrandes distillées en 12 apparitions. Un très joli ratio. Ajoutez à cela deux réalisations et vous comprendrez pourquoi l'ancien pensionnaire de l'Olympique Lyonnais est, avec le Portugais Félix Correia et l'Italien Elia Petrelli, l'un des hommes forts des actuels 9es du groupe A de Serie C.

La suite après cette publicité

De quoi valider son choix de rejoindre, à l'été 2019, les Bianconeri alors que les Gones lui proposaient également de rester. «J'aurais pu rester à Lyon, il y a deux étés, et intégrer le groupe Ligue 1, mais j'ai choisi la Juventus parce qu'on parle d'un très grand club et parce que que je pouvais jouer régulièrement en Serie C pour m'améliorer et grandir dans une réalité différente de celle que j'avais connue pendant mes 10 premières années de carrière», a-t-il lâché dans un entretien accordé au quotidien italien La Stampa.

Brillant en réserve, régulier dans le groupe de Pirlo

Devenu international A tunisien depuis son départ de l'OL (7 sélections, 3 titularisations), l'ex-international U18 tricolore ne regrette absolument pas son choix de carrière. «M'entraîner avec l'équipe première est fantastique. (Andrea) Pirlo est brillant avec les jeunes et parle souvent avec moi. Je m'inspire de Dybala, Cristiano Ronaldo est un monstre et avec, je me sens encore plus fort», a-t-il indiqué. Au mois d'octobre, le natif de Tunis a notamment pris place sur le banc de touche lors des rencontres face à Crotone (1-1, 4e journée de Serie A) et au Hellas (1-1, 5e journée).

Le n° 50, loué pour son toucher de balle et sa vision du jeu, n'était alors pas entré en jeu, mais il avait pu prendre le pouls de l'équipe première, nourrissant de très hautes ambitions pour la suite de son exercice. «J'espère rapidement faire mes débuts, je passe mon temps libre à regarder des matches de Serie A à la télévision», a-t-il souhaité. Hamza Rafia, sous contrat jusqu'en juin 2022, sait ce qu'il veut.

Plus d'infos

Commentaires