Le Real Madrid suit Nabil Fekir de près

Selon les échos de la presse espagnole, le Real Madrid a un œil sur Nabil Fekir. Et ce n'est pas sa prestation de lors de la victoire du Betis ce dimanche (2-1) qui va faire changer la Casa Blanca d'avis.

Nabil Fekir, auteur d'une première saison remarquée en Liga avec le Betis, ne laisse pas insensible le Real Madrid
Nabil Fekir, auteur d'une première saison remarquée en Liga avec le Betis, ne laisse pas insensible le Real Madrid ©Maxppp

Un plébiscite. Sans réaliser le match de sa vie, Nabil Fekir (26 ans) a tout de même recueilli les faveurs des observateurs lors de la victoire du Betis face au Real Madrid (2-1, 27e journée de Liga). Estadio Deportivo, le quotidien sportif andalou, l'a considéré comme l'un des meilleurs éléments de son équipe, avec un bon 7/10. As est tombé sous le charme, lui attribuant sa meilleure note, racontant même longuement comment le champion du Monde 2018 avait fait «vivre l'enfer à Eder Militão», titulaire au poste de latéral droit.

La suite après cette publicité

Pour Marca, l'attaquant a tout simplement été le meilleur joueur de son équipe, son phare offensif aux côtés de Canales. «Il a montré des marques de son immense qualité et de sa capacité à casser des lignes, ballon cousu au pied», lit-on dans les colonnes de la publication madrilène. Des gestes de classe, comme cette volée magnifiquement sortie par Thibaut Courtois, mais aussi un leadership sur les phases de construction. «Il a joui d'une grande liberté de mouvements, spécialement dans la moitié de terrain merengue», souligne ED.

Fekir et l'OL peuvent avoir le sourire

Une performance qui conforte en tout cas les pensionnaires du Santiago Bernabéu, victimes du soir, dans leur volonté de continuer à le suivre. Mundo Deportivo en est en effet persuadé, les Madrilènes ont coché son nom sur leurs tablettes, et ce, depuis très longtemps. Et si Florentino Pérez et ses équipes souhaitent aller au bout de leurs idées dans ce dossier, ils savent déjà à quoi s'attendre. Premièrement, la concurrence. Il y a quelques semaines, Estadio Deportivo expliquait que l'intéressé avait déjà repoussé 3 offres cette saison, de formations plus huppées.

Deuxièmement, les conditions contractuelles. MD explique en effet les dessous de son engagement avec les Verdiblancos. Sous contrat jusqu'en juin 2023, l'international tricolore (24 sélections, 2 buts) dispose d'une clause libératoire fixée à 90 M€. Mais ce n'est pas tout, l'Olympique Lyonnais, son club précédent, percevra 20% sur une future vente. Nabil Fekir, lui, aura droit à 10% de ce futur transfert. S'il continue comme ça, le natif de Lyon, 7 buts et 3 passes décisives depuis le début de l'exercice, peut se frotter les mains !

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires