Strasbourg : Julien Stéphan revient sur son expérience rennaise

Julien Stéphan peste de son banc de touche
Julien Stéphan peste de son banc de touche ©Maxppp

À l'aube d'entamer un nouveau défi avec le Racing Club de Strasbourg, Julien Stéphan incarne le nouveau souffle souhaité pour le club alsacien. Succédant à Thierry Laurey, le technicien de 40 ans restait sur une coupure de quelques mois après une expérience au Stade Rennais plutôt satisfaisante. Interrogé à ce sujet pour Le Parisien, le nouvel entraineur strasbourgeois souhaite retenir les leçons du passé pour la suite de sa carrière, tout en jugeant son passage à Rennes comme très positif.

La suite après cette publicité

«J’ai passé vingt-sept mois à Rennes, il y en a eu vingt-cinq de grands succès et deux plus compliqués. J’ai pu me questionner pendant cette coupure de trois mois, analyser ce qui avait marché, ce qu’on pouvait améliorer avec le staff. J’ai pris du recul sur mon travail, j’adore mon métier. Il faut être en perpétuelle réflexion, en perpétuelle remise en question. Ce métier me plaît énormément et je souhaite le faire encore de nombreuses années.» Une page rennaise désormais refermée pour mieux appréhender ce nouveau challenge alsacien : «par définition, l’expérience te fait faire les choses différemment. Mais je ne veux pas avoir de pensées négatives sur mon aventure rennaise, je n’ai pas de regrets. J’ai vécu des moments exceptionnels. Pendant neuf ans, j’ai noué des liens très forts avec bon nombre de salariés. Le positif est bien plus fort que la fin de l’aventure. Maintenant, le chapitre rennais est refermé, j’en ouvre un nouveau avec Strasbourg. Je ne vivrai pas dans le passé, je ne l’ai jamais fait.»

Plus d'infos

Commentaires