Le Stade Rennais intensifie son dégraissage

Intégrés dans le loft du Stade Rennais par Florian Maurice, plusieurs joueurs sont en train de trouver un point de chute. Une bonne nouvelle pour eux comme les Bretons, qui vont pouvoir dégraisser tout en obtenant des liquidités.

Mbaye Niang avec le Stade Rennais
Mbaye Niang avec le Stade Rennais ©Maxppp
La suite après cette publicité

Le Stade Rennais passe la seconde. En cette fin de mois de juillet, l'écurie bretonne a décidé de mettre le turbo sur le mercato. Trois semaines après avoir bouclé l'arrivée de Loïc Badé pour 17 millions d'euros, le SRFC a accueilli deux renforts supplémentaires la semaine dernière, à savoir Kamaldeen Sulemana et Birger Meling. D'autres devraient encore rejoindre l'effectif de Bruno Genesio, qui sera composé «de 14-15 joueurs confirmés et de 6-7 joueurs du centre de formation».

C'est ce qu'a assuré récemment le président Nicolas Holveck. Un patron qui doit aussi gérer un dégraissage nécessaire tant sportivement que financièrement. Pour cela, il est épaulé par Florian Maurice, qui avait annoncé la mise en place d'un loft à la reprise avec des joueurs invités à trouver un autre club. Et ce de côté-là, ça commence à avancer aussi. La semaine dernière, Yann Gboho (20 ans) est parti sous la forme d'un prêt à Vitesse Arnhem. Un prêt d'une saison sans option d'achat. Poussé vers la sortie à un an de la fin de son contrat, Sacha Boey (20 ans) va s'engager jusqu'en 2025 à Galatasaray.

Des jeunes sur le marché

Toujours chez les jeunes talents, Brandon Soppy (19 ans) arrive à un tournant. Sous contrat jusqu'en 2022, il a été averti par Florian Maurice. Ce dernier lui a dit qu'il devait prolonger s'il restait. Mais à l'heure actuelle, un départ est l'option privilégiée. Plusieurs écuries dont le Celtic, Watford et l'Udinese se sont positionnées. Un club de L1 ainsi qu'une écurie belge sont également sur le coup. Le SRFC réclame environ 5 millions d'euros pour son joueur.

Prêté à Maritimo au Portugal l'an dernier, Rafik Guitane (22 ans) a reçu le même ultimatum que Soppy de la part de Florian Maurice. L'idée est donc de prolonger si jamais il devait rester, puisque son bail prend fin dans un an, mais la priorité du club est de lui trouver un point de chute. Pour le moment, il n'y a pas foule. D'autres éléments plus expérimentés sont aussi invités à s'en aller.

Niang-Léa Siliki, même combat

C'est le cas de M'Baye Niang (26 ans). Lié aux Bretons pour encore deux ans, l'attaquant cherche une porte de sortie, Bruno Genesio lui ayant signifié qu'il ne comptait pas sur lui. Le FC Porto a été un temps intéressé. D'après le Corriere dello Sport, c'est en Italie, où Niang a évolué par le passé (AC Milan, Genoa, Torino), que sa cote reste bonne. Venise est prêt à le relancer. James Léa Siliki (25 ans) est aussi sur la ligne des départs. Et ça de bouscule pour le natif de Sarcelles. En France, Brest avait trouvé un accord avec Rennes.

Mais le joueur aurait, lui, des envies d'ailleurs. C'est en Espagne qu'il devrait rebondir. En plus de Getafe, le FC Valence est sur le coup. Le club che a les faveurs du joueur en fin de contrat dans un an. Alors qu'ils ne sont pas poussé dehors, contrairement aux joueurs cités précédemment, Faitout Maouassa (23 ans), qui intéresse M'Gladbach, ou encore Benjamin Bourigeaud (27 ans), ciblé par Fribourg et le Betis, pourraient aussi permettre à Rennes d'alléger son effectif tout en récoltant quelques deniers.

Plus d'infos

Commentaires