PSG, Brésil : la mise au point de Neymar sur son avenir

Le 10 octobre dernier, la star brésilienne laissait entendre qu'elle disputerait son dernier Mondial au Qatar. Une sortie médiatique qui a fait planer l'ombre d'un doute sur la suite de la carrière du Parisien. Mais ce dernier s'est expliqué.

Neymar circonspect face à l'OM
Neymar circonspect face à l'OM ©Maxppp
La suite après cette publicité

À 29 ans, Neymar est au cœur des interrogations. Transparent avec le Paris Saint-Germain, le Brésilien avait accordé une interview à DAZN en avril dernier dans laquelle il remettait sérieusement en question son avenir international. Des propos sortis ce mois-ci qui avaient également jeté un doute sur la suite de sa carrière.

« Je pense que c'est ma dernière Coupe du monde. Je la vois comme ma dernière parce que je ne sais pas si j'ai la force d'esprit pour m'occuper encore du football. Alors je ferai tout pour bien figurer, tout pour gagner avec mon pays, pour réaliser mon plus grand rêve depuis que je suis petit. Et j'espère que je pourrai le faire. »

Neymar calme le jeu

Depuis, le clan de l’Auriverde est sorti du silence pour mettre un terme aux rumeurs de spleen circulant autour du numéro 10 parisien. Et dans une interview accordée à son sponsor Red Bull, Neymar en a profité pour mettre lui-même les choses au clair sur cette histoire. « J'ai dit quelque chose, mais les gens ont compris une chose différente. J'ai dit que, oui, ce serait ma dernière Coupe du Monde et que j'y ferais face de la meilleure façon possible. Je ferai de mon mieux pour être là à 100%, car c'est comme si j'avais un match le lendemain, c'est comme ça que je m'y prends. S'il y a un match demain, ce match pour moi, c'est comme si c'était le dernier de ma vie », a-t-il déclaré, avant de conclure.

« Donc, pour cette Coupe du Monde qui approche, j'y pense comme si c'était la dernière pour moi, parce que je ne sais pas comment sera demain et ce qui peut arriver. Quand j'ai dit ça, c'était un peu controversé, les gens disaient que je voulais arrêter de jouer au football et que je quitterais l'équipe nationale. Les gens ont compris une chose complètement différente. Je voulais dire que je le vois comme si c'était le dernier. Pourquoi ? Parce que nous ne savons pas comment sera demain et ce qui peut arriver. » L’affaire est close.

Plus d'infos

Commentaires