OL, FC Barcelone : le message de Jean-Michel Aulas à Memphis Depay

Sur les réseaux sociaux, le président de l'OL a envoyé un message à l'attaquant néerlandais. L'avenir de ce dernier reste encore assez flou.

Memphis Depay envoie un message de soutien à Virgil van Dijk
Memphis Depay envoie un message de soutien à Virgil van Dijk ©Maxppp
La suite après cette publicité

Ce n'est plus vraiment un secret, dans la mesure où Jean-Michel Aulas a déjà plus ou moins baissé les bras publiquement dans ce dossier : Memphis Depay devrait quitter l'OL en juin prochain, au terme du contrat qui lie le Néerlandais à l'écurie rhodanienne. Direction Barcelone ou Turin, alors que le Barça et la Juve semblent être les deux clubs en pole position pour se l'offrir.

Sur les réseaux sociaux ce samedi, le président lyonnais a d'ailleurs tenu à envoyer un message à l'attaquant, qui ressemble clairement à un adieu : « merci Memphis pour tout ce que tu réalises comme footballeur avec notre OL : tu es ici chez toi et tu es aussi un homme d’exception qui montre l’exemple, l’ambition. Tu restes tant que tu le souhaites ! »

Son avenir est lié à celui de Koeman

De son côté, le quotidien Marca dévoile un nouvel élément concernant l'avenir du buteur des Oranje. Si l'arrivée d'Eric Garcia, autre joueur en fin de contrat que le club catalan souhaitait enrôler, est sécurisée, c'est plutôt compliqué pour Depay. Il y a deux points compliqués : le côté financier, puisque le joueur aurait un salaire plutôt élevé en cas de signature à Barcelone.

Mais surtout parce que contrairement au défenseur citizen qui est un pari du club, le Lyonnais est une demande de Koeman. Et l'avenir du coach est loin d'être assuré, surtout avec les élections présidentielles qui se dérouleront fin janvier, avec des candidats qui arriveront probablement avec leur entraîneur. Koeman n'est donc pas assuré d'être toujours entraîneur du Barça l'été prochain, même en cas de bons résultats. Personne ne veut prendre de décision précipitée à Barcelone, et en attendant, d'autres clubs pourraient s'engouffrer dans la brèche...

Plus d'infos

Commentaires