Harry Kane pose une condition inédite pour rester à Tottenham

L'attaquant anglais est prêt à négocier un nouveau contrat avec son club. Mais à une condition...

Harry Kane sous le maillot de Tottenham
Harry Kane sous le maillot de Tottenham ©Maxppp
La suite après cette publicité

« Maintenant je me concentre à aller de l'avant en gagnant avec Tottenham, cette année ne sera pas différente. On a bien commencé en Premier League avec trois victoires et on a un nouveau coach. Je me concentre là-dessus. On veut gagner le plus de matchs possibles et gagner ce trophée (la Premier League, NDLR) que j'ai toujours voulu. Je suis plutôt bon pour m'éloigner de tout. Après la finale, j'étais en Angleterre quelques jours puis je suis parti en vacances deux semaines, j'étais à peine sur mon téléphone. Je savais qu'il y avait beaucoup de bruit autour de moi mais j'étais calme. Je connaissais la situation entre moi et le club. Chacun a son opinion mais je suis totalement concentré sur mon club et mon pays et j'espère vivre une belle année ».

Récemment, Harry Kane dévoilait les dessous de son été plutôt agité en conférence de presse. Après l'Euro avec les Three Lions, il a en effet été question d'un transfert record à Manchester City pour lui. Mais Daniel Levy, le sulfureux président des Spurs, n'a pas cédé, et a repoussé des offres mirobolantes du champion d'Angleterre pour son attaquant vedette.

Une clause pour partir plus facilement

Ce mercredi, l'édition anglaise d'Eurosport dévoile de nouveaux détails sur son avenir. On apprend ainsi qu'il est prêt à prolonger... Mais que les fans des Spurs ne se réjouissent pas trop vite, il est d'accord pour rester, mais à une condition. Il souhaite en effet inclure une clause libératoire dans son contrat, pratique très peu courante en Angleterre, et même quasi-inédite.

Celle-ci lui permettrait de pouvoir partir sans que le club acheteur ne doive entrer dans de dures négociations avec la direction de Tottenham, qui n'ont que peu de chances d'aboutir comme on l'a vu cet été. Reste maintenant à savoir ce qu'en penseront les dirigeants, qui pourraient faire une exception, en plus de devoir proposer un gros salaire à leur vedette. Mais on imagine que Levy voudra que cette clause soit très élevée...

Plus d'infos

Commentaires