Mercato : l'énorme galère du FC Barcelone pour son latéral droit

En quête d'un latéral droit à offrir à Xavi, la direction du FC Barcelone a du mal...

Juan Foyth, en action avec Villarreal
Juan Foyth, en action avec Villarreal ©Maxppp
La suite après cette publicité

Le FC Barcelone a plutôt bien avancé sur son mercato. Cinq joueurs sont arrivés - Lewandowski, Raphinha, Koundé, Kessié et Christensen - en plus des deux prolongations, Ousmane Dembélé et Sergi Roberto. Désormais, les efforts de Mateu Alemany et ses équipes se portent sur la défense, et les deux latéraux. Pour le côté gauche, c'est Marcos Alonso qui est l'élu, et c'est plutôt bien avancé pour que le joueur formé au Real Madrid débarque en Catalogne.

Pour le flanc droit en revanche, c'est plus difficile. Pendant longtemps, les Catalans ont lorgné César Azpilicueta, mais le défenseur espagnol des Blues a finalement décidé de rester à Londres, notamment parce que les Barcelonais mettaient trop de temps à conclure ce dossier. Désormais, c'est sur Juan Foyth que le Barça a jeté son dévolu. Mais là aussi, ça s'annonce compliqué.

C'est difficile !

Villarreal exige ainsi le versement de la clause libératoire de l'Argentin de 24 ans, qui s'élève à 42 millions d'euros. Un montant que les Blaugranas ne veulent - et ne peuvent - pas mettre sur la table. Seulement, comme l'indique le journaliste catalan Gerard Romero, le joueur considéré comme indispensable par Unai Emery ne s'est pas entraîné ce matin pour de prétendues gênes musculaires. « Foyth est très heureux, reconnaissant et il me transmet beaucoup de tranquilité », expliquait le coach du Sous-Marin Jaune ce midi, sans vraiment en dire plus. Qu'en est-il vraiment ? On le saura très vite.

Si la piste Foyth venait à échouer, le FC Barcelone a d'autres latéraux sur sa liste, comme Diogo Dalot et Aaron Wan-Bissaka (Manchester United), Thomas Meunier (BVB) et Jeremie Frimpong (Leverkusen). Mais les championnats ayant déjà démarré et les gros clubs ayant plus ou moins bouclé leurs effectifs, le Barça risque de galérer pour les convaincre de lâcher leurs joueurs...

Plus d'infos

Commentaires