Le terrible constat de l'ancien entraîneur de Griezmann sur sa situation au Barça

Le 2 septembre 2009, le monde du football a pu observer les premiers pas d'Antoine Griezmann (29 ans) dans le monde professionnel. Martín Lasarte (59 ans), l'ancien entraîneur de la Real Sociedad, est celui qui a lancé le natif de Mâcon dans le grand bain face au Rayo Vallecano (0-2) en Copa del Rey. Les qualités du champion du monde 2018 ne sont désormais plus à prouver. Pourtant, l'attaquant du FC Barcelone peine à trouver ses marques dans les rangs blaugranas et ne semble pas s'épanouir en Catalogne, où il est arrivé l'été dernier en provenance de l'Atlético de Madrid. C'est ce qu'a confirmé son ancien entraîneur dans le club basque.

«Griezmann est la tête de Turc. C'est triste, il devra trouver une autre option. Griezmann est remis en question parce que Barcelone l'est également. Nous devons chercher des boucs émissaires, nous devons avoir un responsable. Il est le dernier à être arrivé, beaucoup d'argent a été mis sur la table pour lui. Il me semble qu'ils lui ont mis une lourde charge sur le dos. Tous les gens de la Real Sociedad seront d'accord avec moi : je vois Griezmann triste. Et ceux d'entre nous qui connaissent Griezmann savent qu'une grande partie de son jeu réside dans sa joie, dans sa façon positive de transmettre les choses. Je le vois triste, je le vois terne, il n'est pas à l'aise», a constaté Martín Lasarte au cours d'un entretien accordé à El Desmarque. Avant de poursuivre : «il n'a jamais trouvé sa position idéale, où il se sent à l'aise. ll devra attendre encore un peu pour s'adapter, ou, à un moment, il sera temps de changer de couleurs pourquoi pas et de trouver une solution ni meilleure ni pire, mais une qui sera simplement différente pour développer tout ce qu'il sait faire». Il n'y avait déjà pas beaucoup de doutes sur le cas Antoine Griezmann au Barça...

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires