L'incroyable destin de la fratrie Zidane

Fils de. Un héritage lourd à assumer pour ceux dont le patronyme a marqué l'histoire du ballon rond. La fratrie Zidane peut en témoigner. Considéré comme le meilleur joueur français de l'histoire, Zinedine Zidane a marqué d'une pierre blanche l'histoire du ballon rond. Alors forcément, quand ses quatre enfants, Enzo (26 ans), Luca (23 ans), Théo (19 ans) et Elyaz (16 ans),  ont décidé d'embrasser la même voie que papa, les projecteurs ont été immédiatement braqués sur eux. Focus sur leurs différentes carrières.

L'incroyable destin de la fratrie Zidane
L'incroyable destin de la fratrie Zidane ©Maxppp
La suite après cette publicité

Enzo Zidane, le vadrouilleur

Enzo Zidane est le premier à avoir eu affaire à cette pression des médias qui attendaient de voir en lui le « nouveau Zidane ». C'est d'ailleurs pour éviter les comparaisons qu'il a choisi de délaisser le patronyme de son père en début de carrière, pour évoluer avec celui de sa mère, Fernandez. Problème, difficile de ne pas faire le lien avec son père quand on évolue au poste de milieu offensif et qu'on a été formé au Real Madrid, club qui a propulsé Zinedine au sommet de son art. S'il n'arrivera jamais à s'imposer au sein de la Maison Blanche, Enzo pourra raconter qu'il a évolué sous les ordres de son père, à l'époque entraîneur de la Castilla, la réserve du Real Madrid, et qu'il a même marqué un but avec les pros. De plus, il a été l'un de ses relais privilégiés puisqu'il été nommé capitaine lors de la saison 2015-2016. Malheureusement, son potentiel n'est pas considéré comme suffisant pour espérer s'imposer un joueur au sein de l'un des plus grands clubs au monde. Débute alors la grande vadrouille d'Enzo Zidane pour tenter de se faire un prénom loin de la pression du club madrilène. Deportivo Alavés, FC Lausanne-Sport, Rayo Majadahonda, CD Aves, UD Almería et aujourd'hui le Rodez AF. Pour Enzo Zidane, c'est le choix du cœur puisque son père est l'actionnaire et sa mère est issue de cette ville. 

Luca Zidane, l'espoir déchu

De par sa position sur le terrain, Luca Zidane a lui aussi attisé la curiosité des observateurs. Gardien de but formé au Real Madrid, il était promis à un avenir radieux. Mais au moment de faire le grand saut du Real Madrid Castilla au monde pro, le niveau de ses prestations chute considérablement. S'il compte 2 apparitions avec l'équipe première, ce dernier n'est pas retenu par le Real Madrid, qui lui a préféré Andriy Lunin. Le 5 octobre 2020, il s'engage avec le Rayo Vallecano. En concurrence avec Stole Dimitrievski, Luca participe à la montée du club en première division. Ses débuts en Liga sont loin d'être idylliques avec un carton rouge pour sa première titularisation qui le rétrograde en tant que deuxième gardien. En fin de contrat cet été, Luca Zidane ne sait pas encore ce qu'il adviendra de son avenir. Sa bonne période du moment pourrait le convaincre de rester, lui qui bouscule de plus en plus la hiérarchie et fait taire les critiques sur un supposé traitement de faveur en raison de son patronyme. Comme son frère aîné, il pourrait tenter l'aventure en France. À l'OM, où son nom a été associé, ce qui ne serait pas pour déplaire au natif de la cité phocéenne.

Théo et Elyaz, les derniers espoirs

Difficile d'émettre un jugement à l'heure actuelle compte tenu de leur jeune âge. Le premier nommé est considéré comme le plus prometteur des frères Zidane. Milieu de terrain longiligne d'1m94, il alterne entre les U19 merengues et le Real Madrid Castilla en D3 espagnole. Il s'est distingué en 2021 avec 4 apparitions avec les U20 de l'équipe de France, dirigés par Bernard Diomène. Pour le petit dernier, il est encore plus difficile de se prononcer. Après avoir fait toutes ses gammes à La Fabrica, le prestigieux centre de formation madrilène, Elyaz évolue désormais avec l'équipe Juvenil C du Real. Le latéral gauche d'1m95 présente un profil offensif, qui a déjà marqué plusieurs buts au cours de sa jeune carrière. Comme son paternel, il a frappé d'entrée sous le maillot tricolore. Mais c'était avec les U17 de l'équipe de France dans le cadre des qualifications à l'Euro 2020.

Regardez la vidéo ci-dessus pour découvrir l'histoire de la fratrie Zidane.

Plus d'infos

Commentaires