Monaco : la proposition très inattendue d'Oleg Petrov à ses joueurs

Après avoir mis l'ensemble de son effectif au chômage partiel, l'AS Monaco tente toujours d'obtenir l'accord de ses joueurs pour des baisses de salaire. Mais ce n'est pas gagné.

Oleg Petrov, le vice-président de l'AS Monaco
Oleg Petrov, le vice-président de l'AS Monaco ©Maxppp

La crise du coronavirus a durement touché l'ensemble de la planète, tous secteurs confondus. Lui aussi confronté aux graves conséquences financières liées à cette pandémie, le monde du football cherche par tous les moyens à limiter la casse. Certaines ligues font ainsi tout pour reprendre le fil de la saison 2019/2020 pour la terminer. En plus de ça, les formations ont tenté ou tentent encore d'obtenir de leurs joueurs un gros effort financier. Et si tout s'est bien passé dans certaines équipes (les joueurs de la Juventus ont ainsi très vite renoncé à quatre mois de salaire), ce n'est pas le cas dans beaucoup d'autres.

La suite après cette publicité

En Ligue 1, c'est le cas au Paris Saint-Germain, à l'Olympique de Marseille, mais aussi à Monaco. Malgré le prêt colossal de 224,5 M€ obtenu par la LFP, la formation du Rocher est dans le dur, pas aidée par un effectif très conséquent et très bien payé (l'ASM a la deuxième plus grosse masse salariale du championnat, 147 M€). Pas surprenant donc que son vice-président, Oleg Petrov, tente de réduire drastiquement les coûts.

Des salaires transformés en prime

En attendant le mercato, l'objectif du dirigeant russe est clair : obtenir de grosses baisses de salaire. Pour rappel, Monaco a déjà profité de la loi en Principauté pour ne payer que 80,7% des émoluments mensuels de leurs ouailles. Pas assez pour Petrov qui souhaitait alors mettre en corrélation ces baisses avec le versement des droits TV. Aujourd'hui, L'Equipe nous apprend que la direction asémiste a exploré d'autres pistes.

L'ASM, qui n'a toujours pas payé les salaires du mois d'avril, a ainsi proposé à ses joueurs de ne toucher que 50% de leurs émoluments d'avril (les mois suivants n'ont pas encore été évoqués) et de transformer la moitié restante en prime qui serait versée à la fin de la saison 2020/2021 ! Cependant, le quotidien nous apprend que les hommes de Robert Moreno ne seraient pas tous traités de la même façon. Les joueurs prêtés toucheraient leur dû à la fin de leur contrat de prêt. Quant à ceux dont les baux courent toujours, ces 50% restant ne seraient pas assurés pour autant. En clair : ils seront versés si Monaco termine sur le podium et retrouve la Ligue des Champions. En revanche, ce pourcentage tombera à 25% si l'ASM va en Ligue Europa. Enfin, si les Monégasques ne sont pas européens, ces 50% seront perdus !

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires