Jordan Amavi juge l'arrivée de Michaël Cuisance et Luis Henrique à l'OM

Jordan Amavi et Valentin Rongier à l'entraînement avec l'OM
Jordan Amavi et Valentin Rongier à l'entraînement avec l'OM ©Maxppp
La suite après cette publicité

Cet été, la marge de manoeuvre de l'Olympique de Marseille sur le mercato était très limitée. Mais les Olympiens sont tout de même allés chercher cinq renforts à moindre coût : le défenseur central argentin Leonardo Balerdi a été prêté par le Borussia Dortmund, le milieu prometteur Pape Gueye, 21 ans, est arrivé libre du Havre, le latéral gauche japonais Yuto Nagatomo est lui venu jouer les doublures au poste de latéral gauche, et, au finish, l'OM a accueilli le jeune attaquant brésilien Luis Henrique, 18 ans, et le milieu international espoir français du Bayern, Michaël Cuisance, 21 ans, cerise sur le gâteau d'un mercato économe.

Derniers arrivés, Luis Henrique et Michaël Cuisance n'ont pas encore eu l'opportunité d'évoluer sous la tunique olympienne. Mais présents à l'entraînement, ils se sont déjà distingués. Comme l'a expliqué Jordan Amavi en conférence de presse, à deux jours de la réception des Girondins de Bordeaux. « Ils sont très bien adaptés. Luis, il faut qu’il apprenne la langue, mais je le sens déjà à l’aise. Il montre de très bonnes choses, ça va être un très grand joueur. « Micha », c’est facile techniquement, on voit qu’il a joué au Bayern, il est à l’aise à l’entrainement, j’ai l’impression qu’il est là depuis longtemps, » a déclaré le latéral gauche de l'OM au sujet des nouvelles jeunes recrues. Prometteur.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires