LOSC : Christophe Galtier pousse un gros coup de gueule contre ses joueurs

Après le match nul du LOSC concédé à domicile face à Strasbourg, Christophe Galtier s'est emporté contre ses joueurs.

Galtier avait la tête des mauvais jours
Galtier avait la tête des mauvais jours ©Maxppp

Faut-il voir le verre à moitié plein ou à moitié vide ? C'est toute la question au LOSC, qui a eu très chaud face à Strasbourg ce dimanche. Menés plus de la moitié du match sur un but d'Ajorque, les Dogues ont fini par égaliser (1-1) dans les dernières minutes, grâce à un but de leur capitaine José Fonte de la tête. Lille sauve un point dans ce championnat, dont il occupe toujours la première place du classement, mais peut aussi se dire qu'il a perdu deux points à domicile face au 15e de Ligue 1.

La suite après cette publicité

C'est surtout la manière qui a de quoi inquiéter. Malgré une fin de match plus emballante où les Nordistes n'avaient pas d'autre choix que de se porter à l'attaque, ils ont offert une prestation ratée. Ce n'est pas la première fois cette saison. En janvier dernier, Angers était venu s'imposer à Pierre-Mauroy (2-1). Déjà défait à Brest en novembre, le LOSC n'avait pas réussi à faire mieux qu'un triste match nul 0-0 à domicile face aux Bretons le 14 février dernier. Ça commence à faire beaucoup pour une équipe qui veut jouer le titre.

Galtier en veut à certains de ses joueurs

Un état de fait qui commence à agacer sérieusement Christophe Galtier. L'entraîneur lillois s'en est plaint au micro de Canal+ après le match et a lancé un sérieux avertissement à ses joueurs, coupables selon lui de ne pas être à la hauteur des ambitions du club. «Il faut être heureux du point qu'on prend parce que c'est un miracle. On a été à la fois mou et scolaire dans le jeu, avec un gros manque de caractère et de détermination. C'est ce que je retiens de ce match.»

Quelques éléments dans l'effectif ont même du souci à se faire. «J'ai été déçu par certains de mes joueurs. Comme contre Brest, Angers ou Strasbourg qui sont des équipes identifiées. Ces équipes-là ont identifié notre jeu avec des blocs bas et des défenses compactes. Mais si on ne veut pas aller à la bagarre sur un plan offensif, on fait jouer les autres.» Il n'y a pas encore le feu au LOSC, toujours premier au classement avec deux points d'avance sur le PSG, et quatre sur l'OL avant la rencontre de ce soir, mais les avertissements de Galtier ne sont pas lancés au hasard.

Plus d'infos

Commentaires