La LFP envisage de porter plainte après le communiqué lunaire de l'AC Ajaccio

Ajaccio, nouveau dauphin de Ligue 2
Ajaccio, nouveau dauphin de Ligue 2 ©Maxppp

Réunie mercredi, la commission de discipline de la LFP a publié les différentes sanctions concernant les acteurs de Ligue 1 et Ligue 2. A ce titre, les instances ont notamment décidé une suspension de deux matches dont un avec sursis pour Oumar Gonzalez, joueur de l'AC Ajaccio, pour une simulation lors du match de la 19eme journée de Ligue 2 contre Grenoble (1-0). Dans la foulée, le club corse a tenu à réagir par l'intermédiaire d'un communiqué pour le moins véhément.

La suite après cette publicité

Condamnant la décision prise par la LFP, les dirigeants corses ont notamment déclaré : «de là à penser que Monsieur Deneu (Sébastien Deneux, président de la commission de discipline, ndlr) et son équipe font dans la xénophobie, il n’y a qu’un pas que nous n’hésitons pas à franchir». Une sortie pour le moins extrême qui n'a pas manqué de faire réagir la Ligue. Des échanges ont ainsi eu lieu avec Christian Leca, le président de l’ACA, qui n'en démord pas. Par ailleurs, RMC Sport indique, ce vendredi, qu'Arnaud Rouger, le DG de la LFP a écrit une lettre aux membres du CA (avec copie à Noël Le Graët et Vincent Labrune) pour dénoncer l’attitude des Ajacciens. Un dépôt de plainte est d'ailleurs actuellement à l’étude.

Plus d'infos

Commentaires