Ligue des Champions : l'absence de Kylian Mbappé a tant pesé...

Kylian Mbappé n'a pas pu disputer une seule minute de la demi-finale retour de Ligue des Champions face à Manchester City (2-0). Et son absence s'est cruellement faite sentir...

Kylian Mbappé et Mauricio Pochettino à l'entraînement
Kylian Mbappé et Mauricio Pochettino à l'entraînement ©Maxppp
La suite après cette publicité

Un peu moins d'une semaine. Le suspense aura duré longtemps. Mais finalement, malgré l'optimisme affiché par Mauricio Pochettino publiquement, Kylian Mbappé (22 ans) n'a pas pu démarrer la demi-finale retour face à Manchester City. Bonnet vissé sur la tête, le meilleur buteur parisien cette saison a passé la première période sur le banc, en baskets, impuissant alors que son équipe était rapidement menée au score.

À la pause, le champion du monde 2018, contrairement aux autres remplaçants, ne s'est pas échauffé. Mais comme il ressortait des vestiaires avec ses crampons, l'espoir renaissait quelque peu. Mais avec les entrées rapides de Moise Kean et Julian Draxler, premiers choix offensifs de Pochettino, on a rapidement compris que l'international tricolore (42 sélections, 16 buts) n'apparaitrait pas sur la pelouse ce mardi soir.

Les Parisiens orphelins

Au grand dam des siens, qui, sans lui, n'ont pas réussi à inverser la tendance. «Je ne veux pas parler de l'absence de Mbappé, mais cela nous est tombé dessus à un moment décisif», a ainsi lâché Leonardo, le directeur sportif parisien, au micro de Sky Sport en Italie. Marquinhos, lui aussi, a regretté amèrement le forfait de son partenaire, interrogé par TNT Sports Brasil.

«Malheureusement, ça ne l’a pas fait, il a tout tenté, il a essayé de faire l’entraînement avec nous hier (lundi), il avait très mal, on savait aujourd’hui que ce serait dur de l’avoir. On a réussi à faire sans nos grands joueurs par le passé. Il nous a manqué, c’est sûr, sur ce genre de matches, mais on doit savoir faire mieux sans lui, mieux qu’on ne l’a fait ce soir (mardi)», a lancé le capitaine des Rouge-et-Bleu.

Guardiola soulagé

Dans le camp d'en face, Pep Guardiola, qui espérait grandement le voir sur la pelouse au coup d'envoi en conférence de presse d'avant-match, n'était finalement pas mécontent de ne pas avoir eu à affronter l'ancien Monégasque, qui lui a déjà causé bien des tourments par le passé en C1 (buteur à l'aller et au retour face aux Citizens en 8es de finale en 2017), spécialement en première période, dans le temps fort parisien.

«Finalement, c'était bien que Kylian Mbappé ne joue pas. Dans ces situations, ils sont inarrêtables, comme face au FC Barcelone. On a beaucoup souffert en première période», a lâché le manager catalan des Skyblues au micro de RMC Sport à l'issue de la partie. Un seul être vous manque et tout est dépeuplé. L'adage s'est encore vérifié ce mardi soir...

Plus d'infos

Commentaires