Yunus Musah, le nouvel espoir d'un Valence à la dérive

Le milieu de terrain anglais de 17 ans a réalisé de sacrés débuts en Liga le week-end dernier. De quoi rapidement se rendre indispensable du côté de Valence ?

Yunus Musah, le nouvel espoir de Valence
Yunus Musah, le nouvel espoir de Valence ©Maxppp
La suite après cette publicité

Ces dernières années, Valence a sorti bon nombre de joueurs de qualité de ses rangs. Performant en formation et en post-formation, le club de la cote méditerranéenne peut ainsi se targuer d'avoir formé ou contribué à la formation de joueurs comme Isco, Jordi Alba, Juan Bernat, Paco Alcacer, Carlos Soler, ou encore deux joueurs qui sont considérés comme de gros espoirs mondiaux, Ferran Torres, parti à Manchester City cet été, et Kang-In Lee, la pépite coréenne toujours au club. Et visiblement, les pensionnaires de Mestalla comptent un nouveau prodige dans leurs rangs : Yunus Musah.

Un profil un peu particulier, rien que par le fait qu'il soit anglais. Il est effectivement assez rare de trouver des joueurs britanniques en Espagne, et encore plus dans les académies. Et pourtant, Pablo Longoria - maintenant bien connu des fans de l'OM - avait réalisé un sacré coup en le recrutant il y a un peu plus d'un an, allant le chercher au centre de formation d'Arsenal. Le dirigeant espagnol avait réussi à le convaincre, lui proposant un projet séduisait qui se conclurait par une place en équipe première, visiblement arrivée bien plus vite que prévu. On peut aussi dire que le pari est réussi pour l'international U18 anglais, qui a débuté en Liga le week-end dernier face à Levante. Une prestation brillante qui plus est, avec une frappe sur la barre, sur le côté droit du 4-4-2 mis en place par Javi Gracia, le coach arrivé cet été. De quoi faire de lui le joueur étranger le plus jeune à avoir débuté avec la tunique blanche et noire (17 ans et 289 jours).

L'Espagne s'enflamme

88 minutes plus que convaincantes qui ont suffi à en faire un potentiel joueur important pour l'équipe. En Espagne, on parle déjà de « phénomène Yunus Musah », à l'image du quotidien de la région de Valence Levante-ELM, alors que le joueur né à New York a aussi droit à des articles dans les médias nationaux comme AS ou Marca. « C'est incroyable, moi je ne veux que profiter, c'est ce que m'a dit de faire le coach, profiter et travailler dur, ce que je sais faire », confiait l'adolescent après la rencontre. Si l'été a été compliqué à Valence avec de nombreux départs de joueurs majeurs et aucune arrivée à signaler pour l'instant, le tout dans une crise institutionnelle permanente, il aura été bénéfique pour l'Anglais.

Le départ de Ferran Torres lui a ainsi ouvert les portes de l'équipe, et ce même si ses caractéristiques sont différentes. On parle d'un milieu de terrain au profil plutôt box-to-box qui a été repositionné sur un côté, où ses qualités physiques semblent être encore plus intéressantes pour l'équipe. On a bien vu face au voisin de la ville qu'il était bien au-dessus de ses adversaires sur le plan physique. Le tout, en étant également doué avec le cuir entre les pieds. Dans la lignée de ces jeunes joueurs anglais en somme, avec des profils de moins en moins stéréotypés british et de plus en plus adaptables au football pratiqué loin du Royaume-Uni. Une nouvelle pépite à ajouter à la liste de cette Liga 2020/2021, qui à défaut de renforts galactiques, peut compter sur bon nombre de jeunes comme l'ailier de Valence, son coéquipier Kang-In Lee, Ansu Fati, Takefusa Kubo, João Félix, Vinicius Junior, Rodrygo ou Alexander Isak...

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires