Manchester United : Jadon Sancho, du retard à l'allumage

Avant l'arrivée inattendue de Cristiano Ronaldo, Jadon Sancho avait l'étiquette de la recrue star du mercato de Manchester United.

Jadon Sancho au duel avec Adama Traoré
Jadon Sancho au duel avec Adama Traoré ©Maxppp
La suite après cette publicité

C'est la fête à Manchester United. Le club anglais réussit son début de saison en Premier League avec 13 points engrangés sur 15 possibles. Il y a bien eu le couac en Ligue des Champions face aux Young Boys de Berne, mais l'essentiel est ailleurs pour le démarrage de l'exercice 2021-2022, puisque tout tourne autour de Cristiano Ronaldo et de son come-back retentissant, et efficace (4 buts en 3 matches). Cela a le mérite de masquer un fait moins réjouissant, le retard à l'allumage de Jadon Sancho.

L'international anglais de 21 ans a peut-être de la chance d'avoir vu débarquer CR7 dans les ultimes instants du mercato estival, car cela a le mérite de lui ôter la pression due à son statut de transfert le plus cher de l'été pour Manchester United. Après avoir échoué à le recruter l'été précédent, le club mancunien a déboursé 85 M€ hors bonus pour l'arracher au Borussia Dortmund, relativement tôt (le 23 juillet).

Des débuts délicats

Sancho devait être le nouveau détonateur de l'attaque des Red Devils, mais pour l'instant, il est surtout la principale déception du secteur offensif. Pendant que CR7 enchaîne les buts, que Bruno Fernandes mène toujours la danse ou que Greenwood se montre décisif, Jadon Sancho affiche un rendement famélique (aucun but ni passe décisive) et, plus grave, peine à créer du danger.

Mauvais choix, peu de dribbles réussis, influence quasi nulle dans le jeu de son équipe, l'ancien joueur du BVB n'apporte pour l'instant pas grand-chose à MU, bien loin de son impact à Dortmund. Même s'il est anglais, Sancho n'avait jamais joué en Premier League avant cette saison, lui qui avait quitté Manchester City en 2017 sans avoir eu le temps d'accéder à l'équipe première.

En conférence de presse, Ole Gunnar Solskjaer a déjà volé au secours de son joueur. « Il a 21 ans, il apprend le jeu, il apprend nos entraînements, il apprend comment on joue, comment est la Premier League. Mais il a soif d'apprendre. Nous connaissons son talent et nous l'avons recruté car nous aurons un top attaquant pour les 10-12 prochaines années ». Pas d'inquiétude encore pour le moment, d'autant plus avec un Cristiano Ronaldo qui attire toute la lumière.

Plus d'infos

Commentaires