PSG : Lionel Messi n'y arrive toujours pas en L1...

Lionel Messi a encore touché du bois dimanche soir en Ligue 1. Une mauvaise habitude pour la Pulga, qui n'a pas encore débloqué son compteur en championnat.

Lionel Messi au duel face à Under
Lionel Messi au duel face à Under ©Maxppp
La suite après cette publicité

Quatre apparitions sans le moindre but, il fallait remonter à la saison 2005/06 pour trouver trace d'un début de saison aussi poussif en championnat sur le plan statistique pour Lionel Messi (34 ans). Il lui avait alors fallu attendre son sixième match avec le FC Barcelone pour inscrire son premier but, c'était au Camp Nou face au Racing Santander le 27 novembre 2005. Fera-t-il mieux avec le Paris SG ? La question est ouverte.

Ce dimanche, contre l'Olympique de Marseille (0-0, 11e journée), l'Argentin n'a pas eu beaucoup de ballons intéressants à se mettre sous la dent, mais il a tout de même manqué de réalisme, trouvant de la tête la barre transversale des buts gardés par Pau Lopez. Toucher les montants, la Pulga commence à s'y habituer en France. Il est même le "meilleur" dans cet exercice en ce début de saison.

Déjà 3 barres en L1...

Contre l'Olympique Lyonnais (2-1, 6e journée) et le Stade Rennais (2-0, 9e journée), l'international albiceleste (156 sélections, 80 réalisations) avait en effet envoyé deux coups francs sur les montants. On se souvient d'ailleurs qu'à Bruges (1-1, 1ère journée de Ligue des Champions), pour sa première titularisation parisienne, il avait aussi touché la barre face à Simon Mignolet. Seulement, en C1, le natif de Rosario a déjà réussi à forcer le verrou sous ses nouvelles couleurs (un but contre Manchester City, puis un doublé face au RB Leipzig). En L1, toujours pas...

Un manque de réussite flagrant, qui pose évidemment la question de son positionnement, soulevée ce dimanche par son ancien partenaire Thierry Henry sur Amazon Prime Video. «Il est isolé, il touche moins la balle. Je ne dirais pas qu’il est triste mais il est isolé. Moi, je le préfère dans l’axe. Leo à droite, j’ai du mal. Dans l’axe, il peut donner du rythme», a confié le champion du monde 1998 et d'Europe 2000, quelque peu inquiet pour le n° 30 parisien.

Toujours aucune passe décisive non plus...

Muet face aux buts adverses en France, le sextuple Ballon d'Or, meilleur buteur de Liga la saison passée (30 réalisations), n'a pas non plus délivré la moindre passe décisive (9 offrandes en championnat en 2020/21). Un constat qui vaut aussi en Europe. Charge à Mauricio Pochettino, qui doit également gérer le gros coup de moins bien du Brésilien Neymar, de trouver le meilleur système possible pour permettre à son compatriote de s'épanouir et de retrouver son efficacité.

Pour se rassurer, le coach et les supporters du PSG pourront se dire que, sur son dernier exercice avec le Barça, la première partie de saison du gaucher n'avait pas été extraordinaire (10 buts avant la trêve toutes compétitions confondues dont 5 penalties). Au retour des fêtes, son bilan avait tout simplement été exceptionnel : 28 réalisations (2 penalties) en 29 matches toutes compétitions confondues. Un scénario dont rêvent sûrement les Rouge-et-Bleu.

Plus d'infos

Commentaires