LdC : l'OM écrase le Sporting et peut encore y croire

Alexis Sanchez avec l'OM
Alexis Sanchez avec l'OM ©Maxppp
La suite après cette publicité

Il fallait absolument gagner pour conserver des chances d'obtenir un ticket pour les huitièmes. Après avoir perdu ses deux premières rencontres de poules, l'OM accueillait le Sporting au Vélodrome. Un duel face aux Lisboètes, qui eux ont remporté leurs deux premiers matchs dans ce groupe D. Suite à un retard d'environ 20 minutes - le Sporting étant arrivé en retard à cause des embouteillages dans la ville - ça démarrait bien mal pour les hommes d'Igor Tudor. Après une minute de jeu seulement, Francisco Trincão faisait déjà trembler les filets dans un Vélodrome à huis clos (0-1, 1ere). Une frappasse qui a trompé Pau Lopez, après un duel avec Jordan Veretout. La rencontre était plutôt animée, avec une nouvelle opportunité pour l'ancien du Barça (4e), puis, une réponse d'Harit (5e). Le portier phocéen était ensuite décisif, remportant son duel avec Pedro Gonçalves et empêchant le deuxième but lisboète (9e). Heureusement, les Marseillais allaient vite se refaire. Et en quelques minutes seulement. D'abord, via un but d'Alexis Sanchez, qui a profité d'une grosse erreur d'Antonio Adan, contrant le portier espagnol du Sporting et expédiant ainsi le cuir au fond (1-1, 14e). Dans la foulée, le Chilien marquait encore, mais c'était refusé à cause d'un hors-jeu. Ce n'était en revanche pas le cas pour Harit. Sur un bon centre de Jonathan Clauss, le Marocain jaillissait et trompait l'ancien portier du Real Madrid d'une tête bien assurée (2-1, 17e).

La disasterclass du gardien du Sporting se poursuivait, mais elle n'allait plus durer bien longtemps. A la 23e minute, il effectuait une sortie hasardeuse et touchait le cuir de la main devant Tavares. L'arbitre ne tremblait pas et sortait le rouge. Scénario catastrophe pour les Portugais qui avaient si bien démarré, et l'OM était sans pitié. Sur un corner botté par Cengiz Ünder, Leonardo Balerdi battait ses vis à vis et plaçait une belle tête pour signer le troisième (3-1, 28e). Toutes les nouvelles n'étaient cependant pas bonnes pour l'OM, puisque peu après la demi-heure de jeu, Jonathan Clauss, blessé, devait laisser sa place à Kaboré. Derrière, le rythme diminuait, forcément, même si Balerdi était proche du doublé avant la pause. Au retour des vestiaires, l'OM gérait bien, dominant le jeu sans se faire peur, et conservant le cuir dans la moitié rivale. Sans pour autant être spécialement dangereux. E toute fin de partie, les Phocéens mettaient tout de même un petit coup d'accélérateur et après cette frappe de Sanchez sortie par le portier rival, Mbemba crochetait un défenseur puis envoyait le ballon au fond (4-1, 84e). Sanchez pouvait même signer le cinquième dans la foulée, mais l'ancien du Barça n'a pas cadré. Une belle victoire qui permet donc aux Marseillais d'y croire à nouveau !

Revivez le film du match sur notre live commenté.

Plus d'infos

Commentaires