Pourquoi Manchester United ne marque plus

Voilà trois matches, et près de 5 heures, que Manchester United ne marque plus. Inquiétant avant d'affronter Manchester City dimanche. Voici les raisons du coup de mou du secteur offensif des Red Devils.

L'attaque de Manchester United est en panne sèche
L'attaque de Manchester United est en panne sèche ©Maxppp
La suite après cette publicité

Le 12 décembre dernier, le derby de Manchester avait dégoûté plus d'un amoureux du football. 0-0 et un triste spectacle. Malheureusement, 3 mois plus tard, la perspective d'une nouvelle purge est à prendre en considération. Principalement en raison de la série en cours de Manchester United. Les Red Devils viennent d'enchaîner trois 0-0 consécutifs (contre la Real Sociedad en Ligue Europa, puis contre Chelsea et Crystal Palace en Premier League), une première depuis octobre 2015, lorsque Louis van Gaal était en charge de l'équipe. Malgré un secteur offensif qui apparaît conséquent avec Rashford, Martial, Cavani, Greenwood et Bruno Fernandes en pourvoyeur de ballons, MU ne trouve plus la faille.

Il y a un mois pourtant, le club mancunien était capable d'atomiser Southampton 9 à 0 à Old Trafford. Bien loin des trois dernières productions infructueuses. Que s'est-il passé ? La première cause évoquée en Angleterre est le manque d'un numéro 9 véritablement consistant. Anthony Martial ne l'a jamais été et a reculé dans la hiérarchie ces dernières semaines, au profit d'un Cavani d'abord réaliste mais de plus en plus inefficace. Rashford préfère jouer côté gauche et Greenwood est le moins buteur de la bande. Le meilleur finisseur des 4 cette saison se nomme Rashford avec 18 buts toutes compétitions confondues, contre 7 pour Cavani et Martial et 4 pour Greenwood.

Bruno Fernandes fatigué, pas de plan B

La relative inefficacité de ces quatre hommes était souvent compensée par le niveau exceptionnel de Bruno Fernandes. Mais le Portugais marque le pas ces dernières semaines. Personne ne lui en voudra chez les supporters tant il a apporté depuis son arrivée en janvier 2020. L'ultra-dépendance au Portugais pèse lourd lorsque ce dernier fatigue (il a démarré tous les matches de Premier League sauf 1, tous ceux de Ligue des Champions sauf 1, et les 2 matches de Ligue Europa contre la Real Sociedad). Son coup de mou et ses conséquences pour MU montrent qu'Ole Gunnar Solskjaer n'a aucun plan B.

Autre facteur du manque de créativité offensive actuel, l'absence de Paul Pogba. Bien que régulièrement critiqué outre-Manche, le milieu français amène une touche de folie au jeu des siens lorsqu'il est en forme. Avec McTominay, Matic et Fred, ce n'est pas la même chose. Enfin, Solskjaer ne peut pas s'appuyer sur des solutions de remplacements intéressantes sur le moyen terme. L'intégration ratée de Van de Beek, le manque d'impact de Daniel James, l'adaptation en cours de la recrue hivernale Amad Diallo et l'inexpérience des petits jeunes comme Shola Shoretire empêchent l'instauration d'une réelle concurrence. Au ralenti ces derniers temps, MU voit revenir sur lui la meute de prétendants au top 4 du classement de Premier League. Il est plus que jamais temps de retrouver de l'allant offensif.

Plus d'infos

Commentaires