Barça : la nouvelle tactique du Milan AC pour sauver le soldat Ibrahimovic

Et si le dossier Ibrahimovic n'était pas complètement mort à Milan ? Alors que les modalités financières d'une telle opération laissaient présager une fin prématurée des transactions, les Rossoneri auraient un plan de secours.

Le Milan AC rêve toujours d'Ibrahimovic
Le Milan AC rêve toujours d'Ibrahimovic ©Maxppp

« Ibra ? En Espagne, il y a un régime fiscal plus avantageux qu’ici et le Barça paie une somme nettement inférieure à ce que doit payer une équipe italienne pour un tel joueur. Son retour en Italie est donc impossible, car je doute qu’il veuille baisser son salaire. » Par ces propos, Adriano Galliani mettait un sérieux bémol à l'éventuelle venue de Zlatan Ibrahimovic au Milan AC.

La suite après cette publicité

Pourtant, à en croire le quotidien Sport, les Rossoneri n'ont pas encore abandonné l'idée de recruter l'attaquant du FC Barcelone. Car si le désir lombard de faire d'Ibra le leader de leur attaque est bel et bien réel, ce sont les modalités financières de l'opération qui posent problème aux champions d'Europe 2007. Confrontés à une crise financière qui les a déjà obligés à vendre Kaka (contre 65 M€, Ndlr), les Milanais ne peuvent actuellement se payer le Scandinave dont l'indemnité de transfert dépasse les 40 M€. Sans parler de son salaire de 10 M€ par saison.

S'il veulent donc rendre un tel transfert possible, le journal espagnol indique que les Rossoneri ont élaboré une tactique bien précise : vendre des joeurus ayant une forte valeur marchande. Si un tel choix n'est pas une surprise, on sait désormais qui va être prié de plier bagage. Ainsi, le Hollandais Klaas-Jan Huntelaar et le Français Mathieu Flamini ont été les joueurs désignés par leur direction. Respectivement liés au Milan jusqu'en 2013 et 2012, ces deux joueurs n'ont jamais eu ou ont perdu leur statut de titulaire.

Recrutés contre 15 M€ et 0€ en 2009 et 2008, Huntelaar et Flamini ont certes déclaré vouloir rester à San Siro, mais leurs dirigeants ont d'autres plans. Ainsi, d'après le quotidien ibérique le troisième du dernier exercice de Serie A espère encaisser pas moins de 25 M€ grâce à la vente de son buteur et de son milieu de terrain. Reste maintenant à savoir si des clubs seront disposés à payer deux remplaçants de luxe au prix fort.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires