Ligue des Champions : Manchester City domine facilement le Borussia Mönchengladbach

En huitième de finale aller de Ligue des Champions, Manchester City a disposé du Borussia Mönchengladbach sur le score de 2-0. Les Citizens de Pep Guardiola ont déjà un pied en quarts de finale.

Gabriel Jesus en action contre Gladbach
Gabriel Jesus en action contre Gladbach ©Maxppp

Un duel anglo-allemand pour ces huitièmes de finale de Ligue des Champions. Pour la fin de cette phase des matches allers, le Borussia Mönchengladbach et Manchester City s'affrontaient ce mercredi soir à la Puskas Arena de Budapest, le match ayant été délocalisé à cause des conditions sanitaires. Deuxième du groupe B derrière le Real Madrid, le club allemand voulait réaliser une bonne opération avant le retour normalement prévu en Angleterre. En face, les Citizens, qui sont sortis premiers de la poule C avec 5 victoires et 1 nul, faisaient office de favori dans cette double-confrontation.

La suite après cette publicité

Du côté du Borussia, Pléa était titulaire mais pas Thuram, remplaçant. Dans les rangs mancuniens, Laporte était lui aligné en défense centrale. Après un début de match sans un réel rythme mais dominé par les visiteurs sur le papier, les Citizens passaient la vitesse supérieure. D'abord, Gabriel Jesus et Sterling se gênaient (16e). Ensuite, Bernardo Silva trouvait la faille. A la suite d'une récupération, Cancelo centrait vers le Portugais qui, d'un coup de tête, trompait la vigilance de Sommer (29e, 0-1). Une ouverture du score logique. Et avec seulement deux tirs cadrés (0 tentative pour Gladbach) mais un but, Manchester City était devant à la pause.

Des Citizens en total contrôle

Une réaction des hommes de Marco Rose était forcément attendue au retour des vestiaires mais ces derniers avaient beaucoup de mal à rentrer dans le camp anglais. A l'inverse, les troupes de Pep Guardiola faisaient leur travail. En face à face avec Sommer, Gabriel Jesus voyait Elvedi revenir de justesse (54e). Derrière, les joueurs de Gladbach réagissaient enfin et Pléa ne passait pas loin d'un but exceptionnel d'une aile de pigeon (63e). Mais les filets d'Ederson ne tremblaient pas. Pas comme ceux de Sommer. Car pour sa seconde opportunité, Gabriel Jesus ne se manquait pas.

Cancelo, encore lui, trouvait Bernardo Silva qui remettait de la tête vers le Brésilien qui n'avait plus qu'à terminer le travail pour le but du break (65e, 0-2). Et la domination mancunienne se poursuivait avec une opportunité pour Foden qui ne trouvait pas le cadre (78e), et une autre pour Mahrez (83e). Avec une équipe concentrée, Pep Guardiola se permettait même de faire tourner, lui qui avait sorti Sterling à la 69e minute et a fait rentrer Agüero à la 80e. Le score en restait là. Manchester City remportait facilement cette rencontre et prenait un bel avantage pour une qualification en quarts de finale. Mais tout reste encore possible pour Gladbach, qui devra sortir un très gros match le 16 mars pour inverser la tendance.

Plus d'infos

Commentaires