Julien Stéphan dévoile les priorités pour la fin du mercato du Stade Rennais

Présent en conférence de presse, Julien Stéphan a annoncé la couleur pour la fin du marché des transferts du Stade Rennais.

Julien Stephan sur le banc de touche de Rennes
Julien Stephan sur le banc de touche de Rennes ©Maxppp

C'est officiel depuis quelques heures, le Stade Rennais a perdu son n° 1 Édouard Mendy (28 ans), parti concurrencer Kepa Arrizabalaga (25 ans) du côté de Chelsea. Le club breton doit maintenant s'atteler à lui trouver un remplaçant comme l'a expliqué Julien Stéphan en conférence de presse.

La suite après cette publicité

«Il y a différentes options, on laisse le directeur sportif et le président travailler là-dessus, ils travaillent très fort. On savait que ce n'était pas le meilleur timing pour nous, en l'occurrence il faut s'adapter à la situation et tout le monde travaille de concert pour trouver la meilleure option possible», a expliqué le coach breton, refusant de commenter la rumeur Alfred Gomis (Dijon), avant de poursuivre.

Deux priorités bien définies

«Ma priorité, elle est de pourvoir les postes qu'on a besoin de pourvoir aujourd'hui, à savoir un gardien et un défenseur central. Ensuite, s'il y a une opportunité pour avoir un joueur supplémentaire dans un autre secteur de jeu, on regardera, mais la priorité, ce sont ces deux postes-là», a-t-il affirmé avant d'insister alors qu'il était relancé au sujet de Jeff Reine-Adélaïde (22 ans, Olympique Lyonnais).

«On a besoin d'abord d'un défenseur central et d'un gardien de but et ensuite, s'il y a une opportunité, on regardera les opportunités», a-t-il martelé, évoquant ensuite notre information exclusive au sujet de Jean-Clair Todibo (20 ans, FC Barcelone), très apprécié de Florian Maurice, son directeur sportif, qui garde également un œil sur Ben Godfrey (22 ans, Norwich). «J'ai cru lire que c'était notre priorité. Vous n'êtes pas forcément sur la bonne piste (sourire)», a-t-il conclu, plutôt mystérieux. Le mercato de Rennes est donc encore loin d'être terminé et on n'est sans doute pas au bout de nos surprises.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires