L'OL va passer sous pavillon américain !

L'homme d'affaires américain Foster Gillett est en passe de devenir le nouveau propriétaire de l'OL, alors que Jean-Michel Aulas devrait rester président dans un premier temps.

Jean-Michel Aulas pendant un entraînement de l'OL en Ligue Europa
Jean-Michel Aulas pendant un entraînement de l'OL en Ligue Europa ©Maxppp

Bientôt une nouvelle ère à Lyon ? Une chose est sûre, les rumeurs évoquant une vente d'une partie du paquet actionnarial du club se concrétisent. Selon les informations de L’Équipe, l’Américain Foster Gillett serait en pole position pour devenir l’actionnaire majoritaire de l’Olympique Lyonnais. Alors que trois investisseurs américains avaient fait des offres pour rentrer dans le capital du club lyonnais, il semblerait que ce soit celle de l’homme d’affaires de 45 ans qui ait retenu l’attention de la direction des Gones.

La suite après cette publicité

Les Gillett sont une famille très impliquée dans le sport, puisque George, le père de Foster, était propriétaire de Liverpool à la fin des années 2000. L’Américain, qui aurait négocié directement avec Jean-Michel Aulas, aurait fait une offre proche de 600 millions d’euros. Il rachèterait ainsi les parts de Pathé et IDG (20% chacun), pour plus de 300 M€, ainsi qu'une partie des parts du président lyonnais, qui détient actuellement 28%.

Augmentation de capital pour l'OL

Il ferait également une injection d’argent pour une augmentation du capital d’environ 100 millions d’euros. Ce qui fera grimper la valeur du club et pourrait notamment permettre de dégager des fonds supplémentaires pour faire face à certaines dépenses, comme le recrutement estival par exemple. Selon le quotidien sportif, l'homme d'affaires américain aurait de grandes ambitions pour l'OL et s'il parvenait à boucler les négociations, il serait prêt à investir de manière conséquente durant le mercato estival.

Et notre ami Aulas, dans tout ça ? Pas de panique, il devrait rester la tête forte du club rhodanien. Il aurait ainsi négocié une période de gouvernance qui devrait le maintenir à la tête de l’OL pour les trois prochaines saisons, et devrait donc continuer d'avoir la main, temporairement du moins, sur le club qu'il préside depuis si longtemps.

Plus d'infos

Commentaires