EdF : le rapport d'enquête sur Knysna a été égaré

Raymond Domenech lisant le communiqué des Bleus à Knysna, en 2010
Raymond Domenech lisant le communiqué des Bleus à Knysna, en 2010 ©Maxppp

Lors du mondial 2010, l'équipe de France vivait les heures les plus sombres de son histoire en Afrique du Sud. Aussi bien sur le plan sportif (1 point, élimination au premier tour) que sur le plan extra-sportif. Rappelez-vous... les insultes proférées par Nicolas Anelka à Raymond Domenech à la mi-temps du match contre le Mexique (qui se sont retrouvées en une de L'Equipe le lendemain), le renvoi de la sélection de l'attaquant tricolore suivi d'une protestation générale des Bleus en soutien à Anelka, de la lettre des joueurs lue par Raymond Domenech sans oublier la grève et l'épisode du bus... Bref, une terrible page dans l'histoire de la sélection française.

Tous ces événements avaient conduit la commission d'information de la Fédération Française de Football (FFF) à enquêter sur ce qui s'était passé à Knysna, le camp de base des Bleus en Afrique du Sud pendant la Coupe du Monde, puis à en rédiger un rapport. Mais Le Monde, qui a récemment contacté la FFF, a révélé lundi soir que ce fameux document central a en fait été perdu. La 3F a confirmé les faits tout en précisant que ce rapport d'enquête n'a pas été archivé à l'époque. Une chose est sûre : la simple disparition de ce document ne fera pas oublier ce passage du côté obscur du football français à l'ensemble du monde du ballon rond.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires