Crystal Palace : Michy Batshuayi vide son sac

Auteur d'une saison délicate à Crystal Palace, Michy Batshuayi présente un visage plus séduisant en sélection belge. Un étonnant paradoxe que l'attaquant âgé de 27 ans a élucidé.

Michy Batshuayi sous le maillot belge
Michy Batshuayi sous le maillot belge ©Maxppp
La suite après cette publicité

Un Michy au double visage. A 27 ans, le Belge vit une saison aux antipodes en club et en sélection. De retour à Crystal Palace cet été sous la forme d'un prêt, le footballeur, qui est la propriété de Chelsea jusqu'en juin 2022, avait de grandes attentes. «J'ai besoin de faire une bonne saison ici, de travailler beaucoup avec mes coéquipiers. Je veux donner mon meilleur ici», avait-il avoué à son arrivée. Malheureusement pour lui, malgré sa forte motivation la réalité est toute autre. En effet, il n'a été utilisé qu'à dix-huit reprises toutes compétitions confondues avec les Eagles, dont 16 fois en Premier League.

Michy plus à l'aise en sélection

Il faut aussi préciser qu'avec la forte concurrence régnant dans le secteur offensif, avec notamment Christian Benteke et Jean-Philippe Mateta, il n'a été titularisé qu'à 9 reprises (7 fois en Premier League). Longtemps muet, puisqu'il n'avait plus marqué depuis le 25 janvier 2020 alors qu'il était à Chelsea (contre Bournemouth en FA Cup),il a enfin trouvé le chemin des filets pratiquement un an après avec Crystal Palace. C'était le 26 janvier 2021 face à West Ham. Son seul but jusqu'à présent cette saison avec les Eagles (1 assist). Si les temps sont durs en club, Michy affiche un visage plus séduisant avec les Diables Rouges.

Convoqué lors des quatre rassemblements de la Belgique, il a à chaque fois marqué quand Roberto Martinez a fait appel à lui. Après s'être offert un doublé contre l'Islande le 8 septembre dernier lors de la Ligue des Nations (victoire 5-1). Puis, Batsman a frappé lors des amicaux face à la Côte d'Ivoire (1 but, 8 octobre) et à la Suisse (2 buts, 11 novembre). Enfin, l'international belge a encore sévi hier lors du succès 8 à 0 face à la Biélorussie dans le cadre des qualifications au Mondial 2022. Ce qui fait un total de 6 buts lors des 4 dernières capes de l'avant-centre. Un bilan plus que correct et qui lui permet de marquer des points aux yeux du sélectionneur à quelques mois de l'Euro 2020, où il semble avoir une longueur d'avance sur son coéquipier en club Christian Benteke.

Le Belge lâche ses vérités

Interrogé après la rencontre d'hier soir, le natif de Bruxelles était forcément heureux. Ses propos sont relayés par Le Soir. «Chaque attaquant qui marque est content. Il (Jérémy Doku) monte en puissance et possède énormément de qualités. Cela me fait plaisir de voir autant d’atouts chez les jeunes. J’ai une bonne relation avec lui sur le terrain. Le coach me demande de diriger les jeunes et je remplis mon rôle. Ce n’est que du positif. C’est la récompense du travail effectué à l’entraînement». Apaisé, Michy Batshuayi profite de ces moments en sélection pour retrouver de la confiance mais aussi faire passer quelques messages à destination de son club.

«Je prends une bouffée d’énergie quand je viens en équipe nationale. Parce que c’est très dur pour moi en club. Le club et l’équipe nationale, c’est différent. Le coach, les équipiers et le système sont différents. Avec les Diables, je ressens une grosse confiance du coach. Confiance que je n’ai pas là-bas (à Crystal Palace, ndlr). Avec Martinez, on se parle souvent, même quand je suis en club. Je me donne à 200 % pour ne pas le décevoir». La confiance donnée par le staff belge fait donc la différence pour le joueur, qui lui rend bien d'ailleurs. En sélection, il affiche un bilan de 22 buts en 33 capes (un but toutes les 69 minutes). De quoi montrer à Crystal Palace qu'il demeure un redoutable buteur qui peut rendre de fiers services durant cette fin de saison. Roberto Martinez ne dira pas le contraire.

Plus d'infos

Commentaires