Juventus : une fin de saison sous tension

Entre le désastre de la Super League, la perte d'influence immédiate d'Andrea Agnelli, des résultats décevants et un calendrier costaud, la Juventus Turin va vivre des semaines agitées, en coulisse comme sur le terrain.

Une fin de saison sous tension pour Pirlo, CR7 et Agnelli
Une fin de saison sous tension pour Pirlo, CR7 et Agnelli ©Maxppp
La suite après cette publicité

Depuis la saison 2011-2012, il est plutôt tranquille d'être un supporter de la Juventus. Hormis la déception de finales de Ligue des Champions perdues en 2015 et 2017, ce n'est que joie et satisfaction, avec 9 titres de champion de Serie A consécutifs. Mais voilà, tout cela prend fin cette saison. La récente actualité a braqué les projecteurs sur le double jeu d'Andrea Agnelli, président de la Vieille Dame, et il y a encore peu de temps président respecté de l'Association européenne des clubs (ECA). Il a jeté cette dernière fonction à la poubelle en créant la Super Ligue Européenne en compagnie de Florentino Pérez.

Et aujourd'hui, le retour de bâton est violent. Jugé comme un traître et un menteur par Aleksander Ceferin, président de l'UEFA et parrain de son dernier enfant, Agnelli est devenu en l'espace de quelques jours le paria du football européen. Passé de sauveur du football à celui de fossoyeur, il voit ses anciens acolytes multiplier des déclarations publiques peu amènes à son égard. Et ce n'est pas mieux en Italie, puisque les reproches fusent également de la part des dirigeants des clubs domestiques. Il est aussi contesté en interne, et s'il a démenti la rumeur d'une démission, il pourrait bien être écarté à l'issue de la saison. Selon le Corriere dello Sport, son cas sera étudié le 27 mai prochain.

La Juve va devoir batailler pour sa place en Ligue des Champions

Même si cela ne dépend pas uniquement du sportif, Agnelli aura tout intérêt à ce que son club se qualifie pour la prochaine Ligue des Champions. Actuellement 4e à égalité de point avec l'Atalanta 3e, il n'est qu'à un point du 2e, l'AC Milan. Mais il ne possède que 2 points d'avance sur Naples, 5e, et la Lazio, en gagnant son match en retard, reviendrait à 4 points. Et le calendrier de la Juventus est le plus compliqué, avec 4 déplacements et 2 réceptions. Pas n'importe lesquelles puisque ce sont l'AC Milan et l'Inter Milan qui se présenteront au Juventus Stadium.

Imaginez un peu la Juve, nonuple championne en titre, avec Cristiano Ronaldo dans ses rangs, échouer à la qualification pour la C1... Le karma, diront certains, pour avoir voulu créer une compétition dissidente. Mais avant tout un véritable désastre financier, en raison de la crise économique liée à la Covid-19 mais aussi de la stratégie impulsée par Agnelli avec le recrutement pharaonique de Cristiano Ronaldo dans l'espoir d'aller décrocher la Ligue des Champions. Décevante sur le terrain, où Andrea Pirlo, entraîneur débutant, n'aura jamais trouvé la bonne formule ni son onze idéal, la Juventus va vivre une fin de saison éprouvante.

Plus d'infos

Commentaires