Mercato : Valence veut se séparer de plusieurs tauliers cet été

La formation de Liga souhaite vendre quelques joueurs expérimentés pour donner le pouvoir à des joueurs plus jeune. L'occasion d'empocher de jolis chèques également.

Gameiro lors d'un match de Valence cette saison
Gameiro lors d'un match de Valence cette saison ©Maxppp

Une fois n'est pas coutume, Valence est en pleine crise. Sportive tout d'abord, puisque les Ches sont déjà mathématiquement éliminés de la course à la qualification pour la Ligue des Champions et sont pour l'instant en dehors des places donnant accès à l'Europa League malgré avoir disputé un match de plus que leurs rivaux. Mais surtout, c'est encore le bazar au niveau institutionnel, avec des tensions en interne, entre Albert Celades (licencié depuis, NDLR) et ses joueurs, mais aussi entre la direction de Peter Lim et les supporters.

La suite après cette publicité

Et du côté de Singapour, où sont basées les têtes pensantes du projet de Valence, on souhaite mener à bien une petite révolution dans l'effectif. S'il faut d'abord choisir un entraîneur - Laurent Blanc, Pepe Bordalas, Ernesto Valverde et Marco Silva sont régulièrement cités - Superdeporte affirme que la direction du club de la cote méditerranéenne souhaite mener à bien une petite révolution dans l'effectif, avec pour objectif de rajeunir l'équipe. D'où le départ déjà acté de l'Argentin Ezequiel Garay (33 ans) au terme de son contrat.

Faire du ménage dans l'effectif

Mais surtout, Valence va commencer à écouter des offres pour Dani Parejo. Le milieu de 31 ans est pourtant le maître à jouer de l'équipe, indiscutable quels que soient les entraîneurs présents sur le banc de Mestalla. Ce n'est pas tout, puisque Kevin Gameiro, qui a lui un rôle un peu plus secondaire, a aussi de grandes chances de partir, d'autant plus que son salaire est très important et que son contrat expire en 2021. Le média explique que le club ne compte pas sur lui. L'objectif, en plus d'être financier et sportif, est aussi de changer un peu la hiérarchie dans le vestiaire, et que des éléments plus jeunes comme José Luis Gaya ou Carlos Soler prennent du galon.

On rappelle également que les Murcielagos doivent gérer deux dossiers très chauds, ceux des pépites Ferran Torres (20 ans) et Kang-in Lee (19 ans). Le premier a un contrat qui expire en 2021 et a déjà les plus grosses écuries européennes à ses trousses, alors que le Coréen, suivi en France, aurait déjà fait part de ses envies de départ. Quant aux arrivées, Diogo Leite (21 ans), le défenseur central de Porto, reste un des favoris, alors que contrairement à ce qui avait été dit au Portugal, Tomas Esteves, prometteur latéral droit de 18 ans, n'est pas dans les plans de l'écurie de Liga. Pas de doute, ça va bouger cet été à Valence !

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires