Allemagne : Thomas Müller ne prend pas sa retraite internationale

Par Aurélien Macedo
2 min.
Allemagne : Thomas Müller ne prend pas sa retraite internationale @Maxppp
La suite après cette publicité

Une compétition décevante pour l’Allemagne. Éliminée en phase de poules de la Coupe du Monde 2022 comme en 2018, la sélection coachée par Hans-Dieter Flick est encore passée à côté de son sujet. Une déception que Thomas Müller a eu du mal à évacuer : *« c’est un désastre absolu ! Je ne sais pas ce qui se passera ensuite. Si c’était mon dernier match, alors je voudrais dire quelques mots aux fans de football allemands. Ce fut un immense plaisir, chers supporters. Nous avons vécu de grands moments. J’ai essayé de garder mon cœur sur le terrain à chaque match. J’ai toujours fait preuve d’engagement et parfois il y avait des larmes de joie à cause de mes actions, parfois les spectateurs avaient aussi mal au visage. Même si je n’ai pas réussi dans toutes les actions, je l’ai fait avec amour. Je vais devoir voir tout le reste.»

Alors qu’on pensait que les mots de l’attaquant du Bayern Munich de 33 ans étaient synonymes d’une retraite internationale, il n’y en a rien été. En conférence de presse, il a tenu à éclaircir les choses : «j’étais ému après le match, c’était un moment triste. J’y ai réfléchi et j’ai échangé des idées avec Hansi Flick. L’objectif est de réussir à nouveau. Hansi a beaucoup d’options en attaque. Je suis très détendu sur ça, mais je suis absolument là quand l’entraîneur a besoin de moi.» Quoi de mieux qu’un Euro 2024 à domicile pour retrouver une grande équipe d’Allemagne ?

À lire CdM 2022, Allemagne : Thomas Müller, des adieux à demi-mot ?
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité