Liga : le FC Barcelone maîtrise Elche

Après deux faux pas face au PSG et Cadiz, le Barça a retrouvé le chemin de la victoire en s'imposant sur le score de 3-0 face à Elche au Camp Nou.

Lionel Messi face à Elche au Camp Nou
Lionel Messi face à Elche au Camp Nou ©Maxppp

Match en milieu de semaine pour le Barça... Mais ce soir, ce n'était pas de la Ligue des Champions, mais un duel de Liga, prévu avant report pour la première journée de championnat. En face, Elche, un promu qui est sur une négative très dynamique mais qui a récemment changé d'entraîneur - Fran Escriba a été nommé - et qui a retrouvé la victoire ce week-end. D'autant plus que le nul face à Cadiz dimanche a montré qu'aujourd'hui, ce FC Barcelone doit se méfier de tout le monde. Pour ce match, Ronald Koeman laissait plusieurs joueurs comme Busquets, Dembélé, Lenglet et Griezmann sur le banc, et donnait du temps de jeu à des joueurs moins habituels comme Pjanic, Braithwaite et Trincao. En face, on avait un 3-5-2 avec le virevoltant Rigoni devant pour épauler son compatriote argentin Lucas Boyé.

La suite après cette publicité

D'entrée, les Catalans étaient tranchants, et Trincao obligeait Badia à intervenir après deux petites minutes de jeu seulement. Les prémices d'une entame de match parfaite pour les locaux ? Pas vraiment, puisque l'équipe de la région de Valence avait du répondant. Sur cette pénétration côté gauche, Rigoni décalait pour Boyé, mais ce dernier, bien placé dans la surface, expédiait le ballon au-dessus (5e). Elche pressait assez haut et parvenait à gêner la construction barcelonaise, et quand les troupes de Ronald Koeman parvenaient à percer la défense, c'est Edgar Badia qui répondait présent, à l'image de sa deuxième grosse intervention sur Trincao (20e). La rencontre se jouait sur un rythme très faible, et parfois, c'est même le promu qui dictait la rencontre, sans pour autant être dangereux.

Une première période très pauvre... mais du mieux au retour des vestiaires

Il n'y avait que très peu d'occasions des deux côtés, et ce score de parité à la pause était plutôt logique au vu du spectacle auquel on assistait. Côté Barça, seul Trincao parvenait à tirer son épingle du jeu, alors qu'en face, Pere Milla était la référence sur les séquences offensives. Une production insuffisante pour Koeman, qui décidait notamment de laisser Miralem Pjanic pour faire entrer Ousmane Dembélé. Les Barcelonais n'allaient pas laisser place au doute, et l'ouverture du score allait rapidement se produire. Après un joli une-deux avec Braithwaite, qui décalait Lionel Messi d'une talonnade parfaite, le numéro 10 du Barça fusillait Badia (1-0, 48e). Un premier but qui allait changer la dynamique de la partie, et dès lors, les Catalans allaient commencer à se créer des chemins vers la surface adverse un peu plus facilement.

Le jeu était plus fluide, et des joueurs comme Pedri montaient en puissance au fur et à mesure que la partie avançait. C'est Lionel Messi, encore lui, qui faisait le break. Cette fois, c'est Frenkie de Jong qui était à l'origine de l'action. Après un joli rush évitant plusieurs rivaux, le Néerlandais servait l'Argentin, qui mystifiait aussi deux défenseurs avant de battre le portier rival (2-0, 68e). L'addition allait être plus salée, avec Jordi Alba qui scellait la rencontre. Après un ballon piqué de Messi, Braithwaite remettait de la tête pour le latéral catalan, qui expédiait le cuir au fond tel un véritable prédateur des surfaces (3-0, 73e). Antoine Griezmann lui, entré en deuxième période, ne trouvait pas le cadre après avoir écarté Edgar Badia de son chemin (82e). Le score n'a plus bougé, tout comme ter Stegen n'a pas vraiment été inquiété. Avec ce résultat, le Barça reprend la troisième place à Séville et revient à deux points du Real Madrid. Les Catalans sont cependant encore à cinq points de l'Atlético, qui compte en plus un match de moins.

Retrouvez le classement de la Liga ici.

Plus d'infos

Commentaires