Mercato : Alexander Isak met la Real Sociedad en état d'alerte

Recruté par le club basque en 2019, le buteur suédois s'affirme en Liga. Et forcément, ça va obliger ses dirigeants à s'activer pour empêcher un départ dès l'été prochain.

Alexander Isak
Alexander Isak ©Maxppp
La suite après cette publicité

Annoncé comme l’un des plus grands espoirs du football européen, Alexander Isak (21 ans) avait été recruté très jeune par le Borussia Dortmund. Mais en Allemagne, le Suédois s’est planté. A-t-il débarqué en étant trop jeune ? Toujours est-il qu’Isak au BVB c’est 5 matches de Bundesliga seulement et aucun but inscrit. Prêté ensuite à Willem II aux Pays-Bas, l’attaquant a retrouvé des couleurs (13 buts en 16 matches de championnat) avant de s’éclater en Espagne.

Acheté par la Real Sociedad en 2019, Isak a signé une première saison encourageante (9 réalisations en 37 rencontres de Liga) avant de confirmer de belle manière cette année. Auteur de 12 buts en 20 matches de Liga, le numéro 19 de la Real a pleinement profité du départ de Willian José à Wolverhampton pour prendre le leadership de l’attaque basque. Mieux, si Alexander Isak arrive à trouver le chemin des filets lors de la prochaine journée face au Real Madrid, il deviendra le plus jeune joueur à marquer lors de sept matches consécutifs de Liga. Il effacerait un certain Ronaldo (le Brésilien) des tablettes.

Mission blindage

Revers de la médaille, les Txuri-urdin sont obligés de s’activer pour éviter un départ précoce. Déjà annoncé dans le viseur du FC Barcelone, le Suédois serait toujours une cible pour le prochain mercato estival blaugrana selon Sport. Il serait en effet une cible bien plus accessible que Kylian Mbappé ou Erling Haaland, bien trop chers pour un Barça sans le sou. Et encore. Toujours est-il que l’édition basque de Mundo Deportivo révèle que ses dirigeants veulent revaloriser son salaire (estimé à 76 000€ par mois) et le convaincre de ne pas plier bagage l’été prochain.

Mais la Real veut surtout le persuader de ne pas revenir à Dortmund. Pour rappel, Isak dispose d’une clause libératoire de 70 M€ (que les Basques veulent augmenter), sauf pour le Borussia Dortmund. Après avoir vendu le Scandinave aux Basques en 2019 pour la modique somme de 6,5 M€, les Marsupiaux se sont assurés de pouvoir le racheter en échange de 30 M€. Soit un tarif bien plus intéressant. Et si le BVB vend Erling Haaland, il n’aura aucune difficulté à payer cette somme. La bataille est lancée.

Plus d'infos

Commentaires