Edinson Cavani justifie sa décision de rester à Manchester United

Au cours d'un long entretien en Uruguay, Edinson Cavani a expliqué pourquoi il avait choisi de prolonger un an à Manchester United.

Edinson Cavani avec le maillot de Manchester United
Edinson Cavani avec le maillot de Manchester United ©Maxppp
La suite après cette publicité

Manchester United a annoncé ce lundi la prolongation de contrat d'Edinson Cavani (34 ans) jusqu'en juin 2022. Arrivé lors du dernier mercato estival, l'Uruguayen s'est mis d'accord avec les Red Devils pour prolonger le plaisir une saison de plus, en dépit d'un intérêt appuyé de Boca Juniors. Une option pour une année supplémentaire négociée dès sa signature. Au micro de 2 de Punta en Uruguay, el Matador a donné ses raisons. «J’ai mis cette clause à mon arrivée. Vu mon âge, je voulais avoir la possibilité de partir si j’en avais envie. Je ne savais pas si je tiendrai deux ans, parce que j’avais envie de revenir près de mes proches, de mes terres, de mes affaires. La moitié de ma vie a été consacrée au football, cela m’a éloigné de mes parents et de mes frères. Tu ne sais pas ce qui peut se passer. Le club était d’accord sur cette clause. On a discuté, en toute transparence. Ils ont toujours voulu que je reste. Ils me l’ont redit quatre mois après mon arrivée. Ils n’ont pas attendu les buts que j’ai marqués récemment. Évidemment, ça a pesé aussi, mais cela date de plus longtemps», a-t-il confié avant de poursuivre.

«Il y a deux mois, je leur ai fait part de ma réflexion, mes doutes, honnêtement. Il n’y avait pas de stratégie, rien d’économique, ça venait du cœur et c'est ce que je ressentais. Je vais essayer de lutter une année de plus, aider ce club une saison de plus», a-t-il expliqué, précisant les raisons de son choix. «La décision est un ensemble de choses, l’affection que l’on m’a donnée malgré cette année particulière avec la pandémie. L’affection des gens au sein du club, incroyable, sincère, depuis l’intendant jusqu’aux employés, qui sont vraiment supporters de leur club, ils me l’ont montré jour après jour. (...) La confiance et la reconnaissance de l’entraîneur (Ole Gunnar Solskjaer), qui font du bien à l’âme, surtout venant d’un ancien joueur», a-t-il raconté, soulignant l'importance de ses partenaires dans son choix.

Convaincu par Solskjaer et ses partenaires

«Arrivé un moment, je me suis dit, je ne peux pas partir d’ici comme ça. C’est une question de cœur, de fierté. Je me suis dit : "tu dois te donner la chance de vivre une autre grande saison, de lutter pour gagner des titres avec ce club, laisser ta trace dans ce club, comme tu l’as fait ailleurs". Pour les gens, pour cette affection. Mes partenaires, qui m’ont dit :"ne pars pas Edi, on t’aime". Un d’eux m’a dit : "si tu pars, je vais avoir envie de pleurer". Tout ça m’a motivé à essayer de continuer l’aventure ici», a-t-il révélé, ne cachant pas ses difficultés lors de ses premiers pas en Angleterre. «Ici, au début, ça a été compliqué, un nouveau pays, un climat compliqué, avec l’anglais que je ne comprenais pas parfaitement. Tout cela a rendu l’adaptation difficile. Puis il y a eu l’histoire avec ma publication sur Instagram (il a été suspendu trois matches par la FA pour un post jugé déplacé, ndlr). D’autres petites choses ont compliqué mes premiers mois», a-t-il avoué.

Heureux d'avoir rempilé avec MU, le buteur de la Celeste est également revenu sur l'option Boca Juniors, qui s'est bel et bien présentée à lui ces derniers mois. «Boca, ça a été concret. Ils m’ont montré leur intérêt, leur désir, mais tout a toujours été clair. La porte est-elle toujours ouverte ? Je ne l’ai jamais fermée. De mon côté, j’ai montré mon sentiment. La réalité est celle-là. Aujourd’hui, je suis à Manchester United, avec l’envie de donner mon maximum. Je suis heureux. Ma famille et moi nous sommes très bien ici. Je donnerai tout ici jusqu’au bout, la dernière minute de mon dernier match», a-t-il conclu. Les supporters d'Old Trafford peuvent être rassurés, Edinson Cavani a bien l'intention de continuer à marquer et écrire l'histoire de MU. Dès la finale de Ligue Europa contre Villarreal sans doute.

Plus d'infos

Commentaires